Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
Vers Site public
Vers le site Grand Public

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > Formation

Formation, Qualifications et compétences

Le Copanef apporte des précisions sur le certificat de compétences CléA

Le Copanef a présenté le réaménagement des règles d'obtention du référentiel CléA, qui valide le socle de connaissances et de compétences professionnelles fondamentales. Des évolutions destinées à favoriser un traitement équitable des candidats.

Le réaménagement du référentiel et des règles de mise en œuvre du certificat CléA par le Copanef a été validé en septembre 2017 par les partenaires sociaux et entre en vigueur à compter du 1er janvier 2018.
Jusqu’à présent, les candidats devaient valider 75 % des critères d’évaluation des sous-domaines de connaissances et de compétences. Cette règle pouvait créer des difficultés quand il y avait un nombre restreint de critères d’évaluation. Désormais, le référentiel prévoit pour certains sous-domaines des taux de validation inférieur à 75 % avec dans certains cas un critère à valider obligatoirement.
Par ailleurs, les derniers travaux du Copanef ont entériné une définition précise du rôle des jurys.

Le règlement relatif à l'habilitation des opérateurs qui évaluent et forment les personnes souhaitant obtenir le certificat  a pour objectif de garantir la qualité des prestations effectuées dans le cadre du certificat CléA.
Sont précisés les critères d’obtention de l’habilitation, les instances chargées de la délivrer, la procédure à suivre pour l’obtenir, les droits et obligations des organismes habilités, les règles d’audit et de suivi ainsi que les hypothèses de suspension ou de retrait de l’habilitation.

Le certificat CléA a été lancé officiellement en janvier 2016. En novembre 2017, plus de 47 000 candidats étaient inscrits à la certification. Le dispositif monte en puissance, mais les crédits budgétaires pour son financement sont en baisse. Dans l’annexe financière 2018 du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), l’enveloppe allouée au compte personnel de formation (CPF) des demandeurs d’emploi qui englobe CléA est de 70 millions d’euros alors qu’en 2017 elle s’élevait à 210 millions d’euros et qu’une ligne budgétaire supplémentaire était consacrée à CléA.

Sources : AEF et Quotidien de la formation, janvier 2018


Date de publication
10 janvier 2018