Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > La réforme > Dispositifs qui évoluent > CPF

CPF des salariés : espace en ligne pour les abondements employeurs

Ce 3 septembre 2020, la Caisse des Dépôts a ouvert l’espace dédié aux employeurs et aux financeurs du CPF.

Cet espace dédié aux employeurs et financeurs se veut informatif, de conseil et d'alimentation en droits. En se connectant, l'employeur a la possibilité "d'attribuer une dotation" sur les comptes CPF de ses salariés, c'est-à-dire verser sur les comptes formation des salariés des droits formation en complément des droits acquis sur leur CPF.
Les employeurs publics ont un onglet spécifique.

Les quatre types de dotation

  • Dotation volontaire : participation au financement d’un projet de formation ou augmenter le « budget formation » des salariés pour les inciter à se former.
  • Droits supplémentaires : mise en œuvre d'un accord collectif prévoyant une alimentation plus favorable.
  • Droits correctifs : versement des 3 000€ de droits correctifs liés aux entretiens professionnels.
  • Dotation salariés-licenciés : versement des 3 000€ de droits à la formation liés à un licenciement encadré par un accord de performance collective.

En savoir plus


Date de publication
8 septembre 2020

+ d'infos sur le CPF

 

Veille et Lettre d'info

La Lettre d'information sur la Réforme


Notre veille, les dernières actualités :

  • France compétences alloue une enveloppe de 4,5 millions d'euros aux CFA
    20 octobre 2020
    16 octobre 2020 Financement de la formation et de l'apprentissage France compétences alloue une enveloppe de 4,5 millions d'euros afin de soutenir les centres de formation d'apprentis (CFACentre de formation d'apprentis) ayant justifié des besoins relatifs à des projets de renforcement ou d'extension de leur offre de formation. A l'issue de la phase d'instruction le 31 août dernier, 65 dossiers ont été retenus pour bénéficier de cette mesure qui s'inscrit dans le cadre de l'article 39 X de la loi Avenir professionnel. Afin de soutenir les CFA dans leurs besoins de développement ou de trésorerie, la loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018 prévoit, dans le cadre de l'article 39 X, l'attribution de subventions par France compétences afin qu'ils puissent mener leurs projets de renforcement ou d'extension de leur offre de formation. Cet appel à contributions, lancé par France compétences en mai 2020, a été clôturé le 31 août : 65 dossiers de candidature ont été retenus sur 505 déposés, qui représentaient 80 millions d'euros. L'enveloppe de subvention octroyée par France compétences représente un total de 4,5 millions EUR. L'attribution de ces subventions, touche des CFA présents sur l'ensemble du territoire, à l'exception de la Corse, la Guyane et Mayotte. Une méthode d'instruction rigoureuse Afin d'être éligibles à cette subvention, les CFA devaient justifier de leur statut, de la date des dépenses prévisionnelles (postérieures au 1er janvier 2019) tandis que leur projet devait promouvoir un projet spécifique qui participe au processus pédagogique à l'usage direct des apprentis, et dont l'objectif soit le renforcement ou l'extension de l'offre de formation. Concrètement, ces dossiers devaient présenter des projets de modernisation des plateaux techniques, salles de cours, l'acquisition de nouvelles technologies propres à un champ d'activité économique ou à la Formation ouverte à distance (FOAD), la conception de nouveaux contenus pédagogiques, l'amélioration des conditions d'accueil des apprentis (internat, cantine...), ou encore l'augmentation de leur capacité d'accueil sur des sessions de formation supplémentaires. Ces demandes devaient viser une subvention de fonctionnement spécifique ou d'investissement. A contrario, étaient exclus de ce dispositif les projets à destination d'un public non apprenti (cognitive gaming), ou portant sur des phases préparatoires pour les CFA (définition de la stratégie digitale par ex.), ou encore des projets de création de nouveaux titres ou diplômes ainsi que de développement des partenariats avec les acteurs de l'apprentissage. France compétences a notifié les rejets auprès des candidats non-retenus courant octobre et est en cours de signature des conventions de subvention avec les CFA retenus. Financement de la formation et...
  • Des OPCA aux OPCO : un premier bilan
    20 octobre 2020
    Les missions des Opco ont été recentrés sur le développement de l'alternance, l'accompagnement des entreprises et le service aux branches professionnelles.Au 1er janvier 2020 démarre l'activité de plein exercice pour les Opco. C'est l'intégration pleine et entière de la mission apprentissage, tout en déployant leur nouvelle offre de service à destination des entreprises et en s'adaptant au contexte de crise sanitaireApprentissageDepuis le 17 mars, les OPCO ont adapté leurs activités au nouveau contexte en priorisant la continuité du financement des formations : basculement en temps réel des demandes de prise en charge et financement vers des traitements dématérialisés, souplesse pour l'ensemble des démarches pour les entreprises et organismes de formation. FNE-FormationLes OPCO ont été mandatés par l'État pour gérer l'opération FNE-Formation, visant à former des salariés placés en activité partielle, à compter du 2 mars 2020. Au 17 juin, via cette opération 70 245 salariés ont été formés, 12 019 entreprises accompagnées, pour un montant total d'engagements de 52 MEUR. --->>> Consultez le dossier de presse
  • Découvrez le dispositif : Essai encadré
    20 octobre 2020
    Il permet  au salarié, apprenti, stagiaire de la formation professionnelle, demandeur d'emploi, en arrêt de travail :  de tester sa capacité à reprendre son ancien poste de travail,  tester un aménagement de poste,  tester un nouveau poste de travail, rechercher des pistes pour un aménagement de poste ou une reconversion professionnelle.Sa durée vient d'être portée à 14 jours renouvelables.Retrouver  toutes les modalités de mises en oeuvre dans la fiche pratique  Consulter également l'ensemble des fiches pratiques Maintien dans l'emploi dans notre rubrique dédiée.
Toutes les actualités  | RSSS'abonner
Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous :
Mon compte
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC