Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
Vers Site public
Vers le site Grand Public

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > La réforme > Emploi > Contrats et dispositifs d'insertion

Contrats et dispositifs d'insertion

Certains types de contrats évoluent, des expérimentations sont mises en place. La loi permet désormais à des acteurs de la vie économique, notamment des entrepreneurs indépendants, de proposer certains types de contrat.


Expérimentations


  • Un seul Contrat à durée déterminée ou Contrat de travail temporaire pourra remplacer plusieurs salariés. Les secteurs seront définis par décret. Cette expérimentation est mise en place entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2020.
  • Un entrepreneur de travail à temps partagé pourra proposer un contrat de travail à temps partagé aux personnes rencontrant des difficultés particulières d'insertion professionnelle, qui sont inscrites à Pôle emploi depuis au moins six mois, bénéficiaires des minima sociaux, handicapés, ou âgés de plus de cinquante ans ou de niveaux de formaion V, V bis ou VI. Expérimentation jusqu'au 31 décembre 2021.
  • Insertion par l'activité économique au travail indépendant : permettre aux personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, d'exercer une activité professionnelle en bénéficiant d'un service de mise en relation avec des clients et d'un accompagnement réalisé par une entreprise d'insertion par le travail indépendant. Expérimentation d'une durée de 3 ans.
  • Les collectivités territoriales pourront recruter des personnes éloignées de l'emploi pour une mise à disposition auprès d'un employeur, afin d'améliorer leur qualification ou leur insertion. Expérimentation dans certaines régions, pour une durée de 3 ans.


Evolutions


  • CDI intérimaire : les dispositions pour ce contrat, qui était jusqu'ici expérimental, sont intégralement reprises par la loi et ce contrat est intégré au code du travail. Il est à signaler qu'un arrêté du 28 novembre 2018  Conseil d'Etat confirme que la branche de l'intérim n'était pas compétente pour créer le CDI intérimaire, annulant ainsi l'arrêté du 22 février 2014.
  • CDD Tremplin : est conclu entre une entreprise adaptée et une personne handicapée et volontaire pour cette action. L'objectif est de permettre l'acquisition d'une expérience professionnelle, de formation qualifiante et d'un accompagnement renforcé et individualisé, afin de favoriser la réalisation des projets professionnels de ces personnes. Les entreprises sont sélectionnées et la liste publiée par arrêté au JO.


La réforme en image