Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > Orientation et Parcours > Décrochage scolaire et raccrochage > Le décrochage scolaire et le raccrochage en emploi ou en formation

Décrochage / Raccrochage

Les jeunes en situation de décrochage scolaire en Auvergne-Rhône-Alpes

Les données régionales sur les jeunes en situation de décrochage scolaire en Auvergne-Rhône-Alpes ont été mises à jour

Synthèse Décrochage - septembre 2019
Sur les 846 000 jeunes de 16-24 ans que compte la région Auvergne-Rhône-Alpes, plus de 92 000 ne sont plus scolarisés et n’ont pas de diplôme. Parmi eux, 48 000 sont au chômage ou inactifs.

En 2017, environ 12 700 jeunes quittent le cursus scolaire sans avoir obtenu un diplôme de niveau IV (Bac) ou V (CAP) et ne sont pas retrouvés en formation l’année suivante. Parmi eux, 6 500 jeunes sont sans solution de formation ou d’emploi lors de la prise de contact par une plate-forme de suivi et d’appui aux décrocheurs.

>>Téléchargez la synthèse 2019 (septembre 2019, .pdf)


Date de publication
6 septembre 2019

Veille

  • Décrochage : La situation s'améliore selon la Depp
    25 mars 2020
    Titre: Décrochage : La situation s'améliore selon la Depp Date de l'article: vendredi 13 mars 2020 Cafe date de l'article: vendredi 13 mars 2020
  • Continuité pédagogique : Mélanie Fenaert : Des parcours de formation contre le décrochage
    25 mars 2020
    Titre: Continuité pédagogique : Mélanie Fenaert : Des parcours de formation contre le décrochage Date de l'article: mardi 24 mars 2020 Cafe date de l'article: mardi 24 mars 2020
  • #FabrikTonParcours forme des jeunes décrocheurs aux métiers du numérique
    11 mars 2020
    Le dispositif de pré-apprentissage #FabrikTonParcours lancé par le réseau d'écoles Webforce3 vise à accompagner pendant deux ans 1 250 jeunes issus des quartiers prioritaires et éloignés de l'emploi vers des métiers en tension. A la clé, un contrat en alternance dans une entreprise en recherche de compétences numériques. Le réseau d'écoles de formations WebForce3 poursuit son action solidaire avec un dispositif d'accompagnement gratuit de 3 mois visant des jeunes de 18 à 29 ans issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Baptisé #FabrikTonParcours, ce programme donne la possibilité à des jeunes insuffisamment préparés de décrocher un contrat en apprentissage dans des entreprises en quête de profils numériques. Dispensés à raison de 3 jours par semaine, les cours ont été conçus en trois étapes : D'abord, la mise en place d'ateliers préparatoires aident à booster les softskills et définissent les compétences et orientations des apprenants (132h). A cette occasion sont organisées des rencontres entre ces derniers et des professionnels ainsi que des visites d'entreprises ciblant un ou plusieurs métiers. La mise en place de cas pratiques sous forme de projets viennent consolider la connaissance des métiers (96h). Enfin, à l'issue du parcours, un stage ouvre à ces jeunes la porte vers un contrat d'apprentissage. #FabrikTonParcours a été élaboré dans le cadre de l'appel à projet « Prépa apprentissage #Demarretastory » du Ministère du Travail et financé dans le cadre du Plan d'Investissement dans les Compétences piloté par Jean-Marie Marx, haut-commissaire aux Compétences et à l'Inclusion par l'emploi. Dans ce but, 1 250 jeunes âgés de 18 à 29 ans sont ciblés pendant 2 ans, avec une attention particulière portée aux jeunes en situation de handicap. Le parcours est soutenu par PIX, service public en ligne d'évaluation et de certification des compétences numériques, avec pour objectif l'obtention de la certification PIX. La pratique sportive est intégrée tout au long du programme, à raison d'une demi-journée par semaine. Un programme décliné dans l'ensemble de l'Hexagone Les personnes intéressées par ce programme peuvent s'inscrire dès aujourd'hui à cette adresse . 14 villes organisent prochainement des sessions : Bordeaux, Chartres, Dijon, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Orléans, Paris/Ile de France, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulouse, Tours. L'objectif : accompagner des jeunes au printemps et à l'été pour les aider à commencer une formation en apprentissage à la rentrée de septembre. 83 sessions sont prévues pendant 2 ans.
  • Décrochage. Les mineurs de plus en plus présents dans les Ecoles de la deuxième chance
    11 mars 2020
    Le réseau des Ecoles de la deuxième chance a admis plus de 2 000 jeunes mineurs en 2019, une progression de 63 % alors que jusqu'ici les écoles n'en acceptaient que très peu. C'est presque un jeune sur cinq. Son président, Alexandre Schajer affirme que le réseau est prêt "pour l'entrée en vigueur de l'obligation de formation pour tous les 16-18 ans".
  • 11 Écoles de la deuxième chance ont ouvert en 2019, deux nouvelles sont en cours d'ouverture
    11 mars 2020
    Abonnez-vous En 2019, 11 nouveaux sites d'Écoles de la deuxième chance) ont ouvert. "Le Réseau des É2C compte désormais 133 sites-écoles, implantés dans 12 Régions, 57 départements et quatre ultrapériphériques", a indiqué le réseau dans un communiqué diffusé lundi 9 mars. Article réservé à nos abonnés. Par David Garcia - Le 11 mars 2020. En 2020, le réseau poursuivra son développement afin "d'assurer une couverture plus homogène du territoire et accueillir plus de jeunes en difficultés". À cet égard, de nouveaux projets d'Écoles de la deuxième chance sont à l'étude ou en cours d'ouverture, à Nice et Avignon. Développement des Écoles de la deuxième chance dans le cadre du Plan d'investissement dans les compétences L'État s'est engagé à contribuer au développement des É2C dans le cadre du Plan d'investissement dans les compétences (Pic) pour une durée de quatre ans, rappelle le réseau. L'objectif visé par l'État étant le développement de 2 000 parcours supplémentaires... La suite est réservée aux abonnés
  • Carte | Venez découvrir les initiatives en région
    6 mars 2020
    Les pactes régionaux d'investissement dans les compétences 2019-2020 proposent des parcours de formation vers l'emploi durable aux jeunes et aux demandeurs d'emploi non qualifiés. Cette cartographie présente quelques-unes des actions remarquables des pactes régionaux. Conseils pour une meilleure navigation dans la cartographie cliquer sur cet icône en haut à droite de la cartographie pour agrandir la carte cliquer sur la flèche de cet icône en haut à gauche de la cartographie pour accéder aux données
  • Décrochage. Moins de jeunes touchés en 2018
    6 mars 2020
    La France recense 963 000 jeunes décrocheurs en 2018, soit un jeune sur 7 (12,9 %). Ces jeunes ni en études, ni en formation, ou sans emploi sont moins nombreux en 2018 qu'en 2015 (-62 000 jeunes). C'est ce que révèle une étude de la Dares publiée le 7 février 2020. Cette évolution s'expliquerait grâce aux créations d'emploi de ces dernières années et aux politiques publiques pour l'insertion des jeunes (Garantie jeune...).
Toute la veille |RSSS'abonner
Vous souhaitez gérer votre compte Via Compétences ? Soumettre une actualité ? Référencer une formation ? Une offre découverte métiers via Initiatives ? Connectez-vous à :
Votre compte
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC