Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
Vers Site public
Vers le site Grand Public

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > Observation > Insertion et parcours

Un nombre record d'entrées en apprentissage en 2018

Le nombre de jeunes entrés en apprentissage en 2018 a progressé de 7,7% par rapport à 2017 et a atteint le chiffre record de 317 556.

Selon les chiffres communiqués par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, lors du lancement de la 2e édition de la campagne "#DémarreTaStory" dans les locaux du ministère, le nombre total d’apprentis sur le territoire en 2018 a atteint le record de 437 000 contre 419 000 fin 2017.

302 380 nouveaux contrats d'apprentissage ont été signés dans le privé (+7,8%) contre 15 176 dans le public (+5,0%).

Pour cette nouvelle campagne de promotion lancée le jeudi 21 février 2019, le ministère a missionné trois jeunes apprentis pour créer et animer une chaîne YouTube alimentée par une websérie sur l'apprentissage, mais aussi par des portraits d'étudiants en apprentissage ou des reportages. Cette websérie en 25 épisodes suit le tour de France de ces trois jeunes, à la rencontre d'autres apprentis. Trois épisodes sont déjà en ligne.

A partir du 1er mars s'ajoute à cette campagne, la création de "prépas apprentissage" et destinées à faire office de passerelle pour des jeunes vulnérables souhaitant entrer en apprentissage.
Elles concerneront 150 centres de formation des apprentis (CFA) et 28 000 places seront disponibles dans toute la France. Leur création s'inscrit dans le cadre du PIC (Plan D'investissement dans les Compétences)

Avec ce nouveau dispositif, "l'objectif est que les jeunes s'engagent", a aussi affirmé Mme Pénicaud, estimant que certains "voudraient se lancer, mais ne sont pas prêts" car ils n'ont pas les "savoirs de base", manquent de "savoirs-être professionnels : se lever le matin, travailler en équipe, pouvoir communiquer (...) ou se font une idée d'un métier, mais une fois qu'ils sont dedans, c'est pas ça". Malgré cette "dynamique très encourageante", la ministre a toutefois souligné la nécessité d'"amplifier", d'aller beaucoup plus loin" dans la création de postes en apprentissage.
(Source AFP)

Date de publication
27 février 2019