Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > Observation

Les métiers du nettoyage : les types d’emploi et les conditions de travail

La récente publication de la Direction de l’animation, de la recherche, des études et des statistiques (Dares), « Les métiers du nettoyage : quels types d’emploi, quelles conditions de travail », aide à mieux comprendre qui sont les personnes qui occupent les métiers du nettoyage et quelles sont leurs conditions de travail.

Dares
En France métropolitaine, en 2016, 8% de l’ensemble des salariés exercent un métier de nettoyage.
L’étude de la Dares aide à comprendre qui sont ces salariés, quels sont les métiers qu’ils exercent et dans quelles conditions.

Les métiers du nettoyage : des métiers qui recrutent

Les professionnels du nettoyage sont à 41% des employés auprès des particuliers, à 36% des agents de service et à 23% des salariés en entreprises. Certains sont particulièrement recherchés, notamment les agents d’entretien et les aides à domicile. Ces deux métiers font partie des cinq métiers avec le plus grand nombre d’emplois à pourvoir d’ici 2022 en France, et en Auvergne-Rhône-Alpes.

Lire « Les métiers en 2022 » – Dares/France Stratégie (avril 2015, .pdf)
Lire « Les métiers 2022 en Auvergne-Rhône-Alpes » – Via Compétences (novembre 2019, .pdf)

Qui exerce les métiers du nettoyage ?

Les professionnels du nettoyage sont :
  • En majorité des femmes : 8 emplois sur 10 sont occupés par des femmes
  • Non-diplômés : 44% n’ont aucun diplôme ou ont le Brevet des collèges
  • Immigrés : 20% des emplois sont occupés par des immigrés
  • Âgés de 46 ans en moyenne.
De plus, ils ont rarement choisi leur métier à la fin de leurs études mais ont plutôt été embauchés après un épisode de non-emploi.

Les conditions de travail

L’exercice de leur métier se fait souvent dans des conditions difficiles : 
  • 9 salariés sur 10 sont exposés à au moins un risque physique (travail répétitif, risque chimique, postures pénibles)
  • 29% des salariés du nettoyage en entreprise se sentent ignorés
À ces conditions de travail difficiles, s’ajoutent des emplois du temps fragmentés et des temps de repos réduits alliant temps partiel réduits (moins de 15 heures) et subis ; morcellement du temps de travail ; horaires atypiques et pluriactivité.
Les salariés exerçant un métier d’aide peuvent aussi ressentir une fatigue psychologique liée aux demandes des personnes aidées. Néanmoins, ce sont ceux qui ressentent la plus grande satisfaction dans l’exercice de leur métier.

Les perspectives d’évolution professionnelle

Enfin, les perspectives d’évolution professionnelle apparaissent limitées en raison notamment de la baisse des emplois stables.

>> Lire « Les métiers du nettoyage : quels types d’emploi, quelles conditions de travail » – Dares (septembre 2019, .pdf)

Date de publication
6 novembre 2019

Vous souhaitez soumettre une actualité ? Référencer une formation ? Une offre découverte métiers via Initiatives ? Connectez-vous :
Mon compte
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC