Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > Observation > Les territoires > Portrait régional Emploi Formation

Portrait régional Emploi Formation Auvergne Rhône-Alpes

Les principales caractéristiques de la nouvelle région en matière d’emploi et de formation professionnelle sont présentées dans une étude réalisée en janvier 2016 conjointement par le Carif Oref Auvergne et le PRAO.

 

Afin de mieux appréhender les spécificités, les atouts et les faiblesses de la région Auvergne-Rhône-Alpes en matière d’emploi et de formation, le Carif Oref Auvergne et le Pôle Rhône-Alpes de l’Orientation (PRAO) se sont associés en 2016 pour réaliser un portrait statistique de la nouvelle entité régionale.

Le portrait s’articule autour des six thèmes clés de la population, du contexte économique, de l’emploi, du marché du travail, de la formation initiale et de la formation continue.

Il se décline en une version régionale largement commentée, complétée de fiches de synthèse départementales destinées à préciser les enjeux et les problématiques à un niveau territorial plus fin.


Consulter également

Télécharger l'infographie

Les chiffres-clés de l'étude en vidéo

Précédentes publications

Le document propose des notes de synthèse destinées à alimenter la réflexion sur l'élaboration de la carte des formations en Auvergne-Rhône-Alpes pour la rentrée 2017. Il rassemble, sur 7 périmètres cibles,les principaux chiffres clés traitant des secteurs d'activité, des métiers, de la formation et de la relation emploi-formation.

Cette note vise à apporter des éléments quantitatifs objectifs sur la relation emploi formation en Auvergne Rhône-Alpes. Elle propose des chiffres clés sur l'évolution dans le temps de cette relation, ses disparités spatiales ainsi qu'une analyse détaillée par famille professionnelle occupée, secteur d'activité employeur et spécialité de formation suivie.

La note analyse l'évolution sur 8 ans de l'emploi salarié en Auvergne, en distinguant les évolutions qui relèvent de l'effet structurel (la nature du tissu économique régional) de celles qui relèvent des effets spécifiques (dynamique propre à la région). L'approche est déclinée par secteur d'activités et par territoires.

En complément à la collection des "portraits de territoire", nous vous proposons des documents éclairant d'autres thématiques (exemples de l'orientation et de la formation tout au long de la vie, du vieillissement des salariés...) mais qui intègrent une dimension territoriale.

Cette étude, réalisée avec la coopération de l'ensemble des acteurs de l'AIOA, dresse un portrait du secteur et propose quelques perspectives. Le mémorandum résume les principaux objectifs, problématiques et résultats de l'étude.

Agenda des formations

Chiffres-clés par département

En complément du Portrait emploi formation régional, Via Compétences propose des fiches de synthèse par département

Veille

  • RTE va investir 560 MEUR sur 4 ans en Auvergne-Rhône-Alpes
    2 juillet 2020
    RTE a présenté le 25 juin les chiffres de la consommation d'électricité en région pendant le confinement. Un contexte qui a vu celle-ci baisser de 20 % du fait...
  • Crise post-confinement : la Région Auvergne Rhône Alpes double l'aide à la relocalisation d'entreprises
    2 juillet 2020
    Le président LR de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a annoncé ce mercredi 1er juillet à Lyon qu'il doublerait l'aide à la relocalisation d'entreprises à 300 millions d'euros dans le cadre de son plan de relance économique post-confinement.
  • RTE va investir 560 MEUR sur 4 ans en Auvergne-Rhône-Alpes
    29 juin 2020
    RTE a présenté le 25 juin les chiffres de la consommation d'électricité en région pendant le confinement. Un contexte qui a vu celle-ci baisser de 20 % du fait...
  • Dernière minute : la fusion Plastipolis-Elastopôle suspendue
    25 juin 2020
    La création de Polymeris par la fusion de Plastipolis, pôle de compétitivité de la Plasturgie, et d'Elastopôle, son homologue pour le secteur du caoutchouc, devait être entérinée ce jeudi 25 juin, en assemblée générale. Elle est finalement suspendue. L'annonce en a été faite la veille, dans un communiqué de presse. « C'est regrettable, car nous avons travaillé plus d'un an pour que Polymeris soit effectif dès la fin juin 2020. C'est aussi triste pour les équipes, qui se sont impliquées dans le projet et qui étaient prêtes. Cependant, nous sommes aujourd'hui dans l'attente de clarifications sur les modalités d'accompagnement des Régions et territoires partenaires du pôle après cette fusion. Ce n'était évidemment pas mon souhait, mais nous espérons que la fusion pourra avoir lieu rapidement, et dans des conditions acceptables », commente Emmanuelle Bouvier, présidente de Plastipolis, dans ce dernier. « Le rapprochement des deux pôles répond aux attentes de l'État et des Régions en matière de simplification des structures et organisations dans le domaine du développement économique, rappelle le même document. S'il a lieu, Polymeris va permettre de gagner en taille critique nationale et européenne, et apporter un volet de compétences supplémentaires aux adhérents respectifs d'Elastopôle et Plastipolis. » « Chez Plastipolis, nous maintenons notre assemblée générale le 25 juin ; elle contribuera notamment au renouvellement de la gouvernance de notre pôle. Nous poursuivons évidemment nos actions aux côtés de nos adhérents, comme nous l'avons fait pendant toute la durée de la crise sanitaire, en accélérant l'émergence de projets innovants et la fertilisation croisée au sein de notre réseau plastiques et composites », conclut Emmanuelle Bouvier. Plus d'info dans notre édition du 2 juillet. Cet article Dernière minute : la fusion Plastipolis-Elastopôle suspendue est apparu en premier sur GROUPE ECOMEDIA.
  • L'intérim en Savoie a été frappé de plein fouet par le confinement
    25 juin 2020
    Le confinement aurait détruit 40 % des emplois d'intérim en France au premier trimestre. La situation est pire en Savoie et en Auvergne-Rhône-Alpes ces deux derniers mois. Une petite agence de Chambéry reste optimiste.
Toutes les actualités |RSSS'abonner
Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous :
Mon compte
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC