Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > Orientation et Parcours > Accompagnement des publics spécifiques > Illectronisme : comprendre et agir

Insertion, Numérique

Les mesures du plan de relance pour renforcer l'inclusion digitale dans les territoires

Dans le cadre du plan de relance, le déploiement de nouvelles mesures d'inclusion numérique seront financées par une enveloppe de 250 millions d'euros.

Illectronisme : agir et comprendreLa concertation avec les collectivités locales et les acteurs de l'inclusion numérique aboutit à plusieurs décisions :



  • Formation de 4 000 conseillers numériques
    Ces conseillers seront basés dans les Espaces France Services implantés sur les territoires et pourront être accueillis par les collectivités territoriales, dans les mairies, les bibiliothèques, les Ehpad, les centres d'action sociale ou dans les structures de l'économie sociale et solidaire. Ils auront pour rôle d'organiser des ateliers d'appropriation des démarches numériques quotidiennes.
    Une plateforme de recueil des candidatures est déjà en place. Les conseillers entreront en formation début janvier 2021 dans l'objectif que 1 000 d'entre eux soient opérationnels dès le printemps 2021, et la totalité d'entre eux d'ici le printemps 2022.
     
  • Développement de la VAE pour les conseillers numériques
    Un autre volonté est de travailler au déploiement de la VAE pour les conseillers déjà en place et à l'élaboration d'un socle de compétences pour les conseillers.
     
  • Démultiplication des espaces de proximité
    Un soutien est proposé à tous les réseaux de proximité qui proposent des activités numériques et qui pourront accueillir l'intervention des conseillers France Services.
  • Généralisation du dispositif Aidants Connect
    Cet outil, qui permet à un aidant professionnel d'effectuer des démarches administratives à la place d'une personne, actuellement expérimenté dans 13 territoires, sera généralisé.
Sources : La Gazette des communes et AEF

Pour aller plus loin


Date de publication
19 novembre 2020

Veille

 
  • La pandémie accentue la nécessité de combler la fracture numérique
    30 novembre 2020
    Les investissements passés dans les infrastructures et les services numériques, qui facilitent les interactions entre les personnes, les organisations et les machines connectées, se sont avérés fondamentaux pour amortir la brutalité de la crise. C'est dans les crises que l'on apprécie les choses qui avaient fini par se banaliser au point de devenir transparentes. La [...] The post La pandémie accentue la nécessité de combler la fracture numérique appeared first on .
  • VIDEO. Comment Emmaüs Connect lutte contre la fracture numérique à Bordeaux
    26 novembre 2020
    OPINION. Inclusion numérique, emploi, impact social, e-santé... La Tribune vous proposera régulièrement de découvrir une vidéo de la chaîne Youtube Regards Connectés. Entrepreneur et consultant récemment installé à Bordeaux, Thomas Gouritin, 31 ans, part désormais à la rencontre des chercheurs et industriels de l'écosystème bordelais. Ce premier épisode aborde l'enjeu de la fracture numérique avec l'équipe bordelaise d'Emmaüs Connect. Un sujet crucial en cette période de confinement.
  • Confinement : à l'heure où tout se fait à distance, comment lutter contre la fracture numérique ?
    23 novembre 2020
    durée : 00:37:00 - Le Téléphone sonne - La question de la lutte contre la fracture numérique n'est pas nouvelle mais elle se pose plus que jamais à l'heure où la pandémie et le confinement nous obligent à travailler à distance, à étudier par écrans interposés ou à effectuer nos démarches administratives de façon dématérialisée...
  • La fracture numérique chez les seniors retardée jusqu'à 80 ans
    20 novembre 2020
    De plus en plus de retraités pénètrent dans le monde numérique. Au plus fort de la pandémie de coronavirus, de nombreux seniors ont échappé à la solitude grâce aux messages WhatsApp ou aux appels vidéo. Une étude récente révèle que l'utilisation d'Internet en Suisse a presque doublé au cours de la dernière décennie. Une tendance également observée dans d'autres pays. «Les offres numériques sont très appréciées par les plus de 65 ans», écrit l'organisation suisse Pro Senectute, ajoutant que «concernant l'utilisation des technologies de la communication, les jeunes retraités parviennent à rivaliser avec les jeunes générations». C'est plus tard que les choses changent: la vraie fracture numérique intervient désormais à plus de 80 ans. Les résultats de l'étude «Digital Senior 2020» de Pro Senectute révèlent que 74 % des personnes âgées de 65 ans et plus utilisent Internet, ce qui représente un véritable bond par rapport aux 38% de 2009, année de la première enquête. Ils montrent...
  • Les mesures du plan de relance pour renforcer l'inclusion digitale dans les territoires
    19 novembre 2020
    Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous : Mon compte SITE ORIENTATIONAUVERGNE-RHÔNE-ALPES VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
Toute la veille |RSSS'abonner
Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous :
Mon compte
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC