Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > Orientation et Parcours > Décrochage scolaire et raccrochage > Le décrochage scolaire et le raccrochage en emploi ou en formation

Le décrochage scolaire et le raccrochage en formation ou en emploi

Via Compétences : une mission d’observation du décrochage scolaire et du raccrochage en formation et en emploi


Depuis 2009, la Région a confié à Via Compétences une mission d’observation sur le décrochage scolaire et le raccrochage en formation et en emploi en Auvergne-Rhône-Alpes
Depuis cette date, de nombreuses productions ont été réalisées par Via Compétences et mises à disposition des professionnels. Parmi celles-ci retrouvez :


La lutte contre le décrochage scolaire en Auvergne-Rhône-Alpes

En Auvergne-Rhône-Alpes, une convention de partenariat a été signée en décembre 2018 entre l'État (Préfecture de Région, la région académique Auvergne-Rhône-Alpes, la Direction Régionale de l’Agriculture et de la Forêt, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi, DIRECCTE), l’établissement du service national sud-est, la DRJSCS, la Direction Régionale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, l’Association des Missions Locales d’Auvergne-Rhône-Alpes, la direction régionale de Pôle emploi et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Elle précise les contours d’une politique collective et partenariale de lutte contre le décrochage et d’accompagnement au « raccrochage » en formation et en emploi.

La lutte contre le décrochage scolaire est portée en région mais également au niveau national. Elle représente des enjeux humains, sociaux et économiques majeurs pour la France. En effet, les jeunes en situation de décrochage présentent des risques importants d’échec en termes d’insertion sociale et professionnelle.
Réduire le décrochage scolaire est également un des enjeux majeurs de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté du gouvernement, présentée en septembre 2018.

Veille

  • « Après la fermeture des écoles, combien de décrocheurs à la rentrée ? »
    14 juillet 2020
    Dans une tribune au « Monde », Noémie Le Donné, chercheuse en éducation à l'Organisation de coopération et de développement économiques, explique que « 2020-2021 pourrait être l'année noire du décrochage si l'on ne prépare pas dès maintenant la rentrée d'après ».
  • Emploi des jeunes. La Commission européenne dresse un plan d'au moins 22 milliards d'euros
    14 juillet 2020
    La Commission européenne a dévoilé, le 1er juillet, son plan pour l'emploi des jeunes européens, dans un contexte de crise économique et d'insertion professionnelle difficile. Le chômage des moins de 25 ans était de 15,4 % fin avril, un chiffre qui ne devrait cesser de croître.
  • L'Etablissement pour l'insertion dans l'emploi offre une solution à 60 % des jeunes volontaires
    14 juillet 2020
    En 2019, 60 % des jeunes qui ont fait confiance à l'Etablissement pour l'insertion dans l'emploi (Epide) ont bénéficié d'une insertion (selon son rapport d'activité) : 7 sur 10 trouvent un emploi, 3 sur 10 accèdent à une formation qualifiante.
  • Participer à un chantier de jeunes bénévoles cet été
    14 juillet 2020
    Participer à un chantier est une formidable opportunité d'apprentissages, de création de liens sociaux et d'épanouissement pour les jeunes ! Saviez-vous que le tout premier chantier de jeunes international a été organisé en France ? Cette mission orginale a vu le jour en 1920 ! Ainsi durant tout l'été 2020, les associations de chantiers de jeunes bénévoles proposent à tous les jeunes, partout en France, avec la mise en place de protocoles adaptés pour accueillir le public dans de bonnes conditions sanitaires, la possibilité de participer à des séjours. Ne manquez pas cette formidable opportunité d'apprentissages, de création de liens sociaux et d'épanouissement en participant à des : chantiers, actions de valorisation du patrimoine et de l'environnement actions à vocation artistique ou sociale... Pour en savoir encore plus, rendez-vous dès maintenant sur les sites des associations de chantiers de jeunes bénévoles : Cotravaux CHAM - Chantiers Histoire et Architecture Médiévales CVM - Club du vieux manoir
  • Résultats de l'enquête UNML sur le repérage et l'accompagnement des jeunes mineurs en situation de décrochage scolaire
    14 juillet 2020
    Représentation du réseau | mardi 26 mai 2020 « L'obligation de formation », qui entrera en vigueur à la rentrée scolaire de septembre 2020, est confiée aux Missions Locales, qui sont ainsi appelées à avoir un rôle de premier plan dans sa mise en oeuvre. Afin d'alimenter la réflexion du réseau et de ses partenaires, l'UNML a lancé du 4 au 12 mars 2020 une enquête qui vise à dessiner un panorama des pratiques et de l'offre de service mobilisées par les Missions Locales auprès des jeunes mineurs. La synthèse des résultats est en ligne. Télécharger la synthèse des résultats de l'enquête L'objectif de cette enquête est d'aboutir à une illustration des pratiques et des besoins autour de la question de l'accompagnement des jeunes en situation de décrochage scolaire et plus largement des jeunes mineurs. Cette synthèse s'appuie sur les réponses de 45 Missions Locales qui ont répondu à ce questionnaire diffusé du 4 au 12 Mars 2020. Les principaux enseignements de l'enquête Les Missions Locales accueillent et accompagnent d'ores et déjà les jeunes mineurs. Sont à souligner des expérimentations inspirantes de modalités d'accompagnement dédiées ou adaptées à ces jeunes. Les principales adaptations portent sur le renouvellement de l'attractivité de structures et des propositions faites pour engager les jeunes dans une nouvelle dynamique, les modalités pédagogiques incluant du collectif, un renforcement des liens avec les familles. Le travail et les interventions croisées des partenaires (dont les établissements scolaires) auprès des jeunes ressort comme l'une des clés de réussite. L'expérience montre que l'animation de la professionnalisation et l'échanges de pratiques entre les acteurs est une bonne pratique pour pérenniser la qualité de l'accompagnement des jeunes sur les territoires.
  • Jeune. Une aide de 200 euros pour 800 000 précaires ou modestes
    14 juillet 2020
    de l'observation à l'informationsur l'emploi et la formation Publié le : 05 mai 2020Politique sociale, Jeune, Coronavirus-Covid-19 Edouard Philippe, Premier ministre, a annoncé, le 4 mai, au Sénat que 800 000 jeunes de moins de 25 ans, précaires ou modestes percevant les APL, recevront, en juin, une aide de 200 euros. Elle concerne "les étudiants ayant perdu leur travail ou leur stage et les étudiants ultramarins, isolés, qui n'ont pu rentrer chez eux". Elle doit les aider à se nourrir et à payer leur loyer. Elle vient en complément de l'aide d'urgence et des bons d'achat de première nécessité débloqués, dès le 19 mars, pour les étudiants les plus précaires.Si les organisations étudiantes se réjouissent de cette nouvelle aide, elles estiment que son montant est insuffisant. L'Unef rappelle qu'un étudiant sur deux est salarié, qu'un tiers des étudiants réalise un stage durant leur année universitaire et que "45 % de ces stages donnent lieu à une gratification". L'arrêt ou la suspension des stages en raison de la pandémie concernerait donc 400 000 étudiants. Les étudiants salariés perçoivent, en moyenne, 740 euros mensuels pour leur travail en plus de leurs études et les stages sont généralement payés 500 euros par mois. L'Unef réclame donc "une allocation autonomie pour tous les étudiants". La Fage souhaite pour sa part une "prise en charge et un accompagnement rapide" de tous les étudiants, boursiers ou non, en difficulté.Les étudiants doivent faire une demande d'aide via le CROUS (Centre régional des oeuvres universitaires et scolaires). Quant aux non-étudiants, cette aide leur sera versée automatiquement via la CAF (Caisse d'allocation familiale).Toute la veille d'actualité du GREF Bretagne sur les jeunes Les Echos, Le Télégramme, 05/05/20 ; Ouest-France, 06/05/20 Nous suivre    
  • Jeunes. Premiers exposés à la crise économique mondiale
    14 juillet 2020
    de l'observation à l'informationsur l'emploi et la formation Selon l'Organisation internationale du Travail (OIT), 1 jeune sur 6 a, dans le monde, perdu son emploi suite à la pandémie. Et ceux qui ont réussi à conserver leur emploi ont perdu 23 % de leur temps de travail... et donc de leur salaire. Guy Ryder, directeur général de l'OIT craint de voir "apparaître un large réservoir de jeunes qui ne sauront où aller pour s'intégrer dans l'emploi". C'est pourquoi, ils doivent être en tête des préoccupations des dirigeants internationaux. Les jeunes encore aux études ont subi la fermeture des établissements scolaires et de formation. Près de la moitié des sondés par le BIT, l'Unesco et la Banque mondiale, pensent qu'ils prendront du retard dans leur scolarité. Et 10 % déclarent ne pas pouvoir achever leurs études. L'OIT appelle donc à prendre des mesures d'urgence en faveur de l'éducation, du développement des compétences.Elle cite en exemple la Garantie jeunes de l'Union européenne, disposition permettant d'agir rapidement et de façon exhaustive pour aider les jeunes à s'insérer sur le marché du travail. De son côté, la France a lancé un plan de soutien à l'apprentissage et prépare, d'ici l'été, un plan global pour les jeunes.Il faut agir, car le risque est grand de voir émerger une génération du confinement, marquée à tout jamais par la pandémie. Guy Ryder le rappelle : "l'histoire montre que lorsque les jeunes subissent une longue période de chômage au début de leur vie professionnelle, ils en portent les stigmates toute leur vie. Que ce soit en termes d'emplois, de salarie, de statut social".Gabriel Attal, secrétaire d'Etat français à la Jeunesse a promis qu'il "n'y aura pas de génération sacrifiée". Nous suivre    
Toute la veille |RSSS'abonner
Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous :
Mon compte
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC