Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
Vers Site public
Vers le site Grand Public

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > Politiques publiques > Evolutions réglementaires de l'emploi et de la formation

Nouvelle recommandation sur le cadre européen des certifications

Le Conseil de l'Union européenne émet une nouvelle recommandation concernant le cadre européen des certifications pour l’apprentissage tout au long de la vie. L'objectif annoncé vise, d’une manière générale, à contribuer à la modernisation des systèmes d’éducation et de formation et à l’amélioration de l’employabilité, de la mobilité et de l’intégration sociale des travailleurs et des apprenants.

Formation-Carrousel.jpg
La première recommandation est celle d’utiliser le CEC (cadre européen des certifications) pour procéder au référencement des cadres ou systèmes nationaux de certification et pour comparer tous les types et niveaux de certification dans l’Union qui s’inscrivent dans des cadres ou systèmes nationaux de certification, à l’aide des critères et niveaux énoncés en annexe.

La qualité de l'offre de formation est abordée dans la nouvelle recommandation. Est envisagée, la possibilité de créer un répertoire consacré aux organismes qui contrôlent les systèmes d’assurance qualité applicables aux certifications. L’annexe IV détaille les principes d’assurance qualité des certifications qui s’inscrivent dans les cadres ou systèmes nationaux de certification et qui sont mises en correspondance avec le CEC.

Autre sujet largement traité : les unités capitalisables. D'après une analyse de Centre Inffo *, cette montée en puissance du principe des unités capitalisables et systèmes de points, est l’influence des pays anglo-saxons mais aussi le fait que "la Commission est persuadée que les unités capitalisables sont un facteur très positif pour la formation tout au long de la vie et la validation des acquis". Une appréciation très modérément partagée par la France, qui met en avant son système de validation des acquis de l’expérience, et se montre prudente quant aux "liens entre les systèmes de crédit et l’efficience de la formation tout au long de la vie", commente la rapporteure générale de la CNCP.

Emergence d’une classification européenne des aptitudes, compétences, certifications et professions (Esco), qui vise à relier les mondes de l’emploi et de la formation. En cours de développement, cette classification est déjà opérationnelle sur le volet emploi dans le cadre du Portail européen sur la mobilité de l’emploi Eures, la partie formation reste à élaborer.

Parmi les autres évolutions, est à signaler le développement des qualifications internationales, qui font désormais l’objet d’une recommandation à part entière, ainsi que l’apparition de la problématique des pays tiers. Ceci, en lien avec le développement des migrations et l’augmentation des flux de réfugiés, qui appelle à renforcer les possibilités de comparaison entre cadres nationaux et régionaux des certifications des pays tiers avec le CEC.


* contenus réservés aux abonnés
 
 

Date de publication
21 juin 2017