Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > RSS

Suivez l'actualité du décrochage scolaire et du raccrochage en formation

  • Sésame, pariez sur votre avenir !
    19 avril 2021
    Sésame vers l'Emploi pour le SPORT et l'ANIMATION dans les Métiers de l'Encadrement SÉSAME c'est : un parcours individualisé, un accompagnement personnalisé et si nécessaire une aide financière pour construire un avenir professionnel dans le sport ou l'animation. A noter, SÉSAME, ce n'est pas : une bourse ; un statut ou une rémunération ; une garantie d'être accepté en formation ; un financement du BAFA pour travailler pendant les vacances. SÉSAME s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, et jusqu'à 30 ans pour les personnes en situation de handicap, ayant un projet professionnel dans les métiers de l'encadrement sportif ou de l'animation et répondant à l'un des critères d'éligibilité suivants : \b7 résidant en zone prioritaire au sein d'un : Quartier Politique de la Ville (QPV), Zone de Revitalisation Rurale (ZRR) et contrat de ruralité) ; \b7 OU rencontrant des difficultés sociales ; \b7 OU en situation de décrochage scolaire ou sorti du système scolaire sans diplôme qualifiant ; \b7 OU ayant une pratique sportive de haut niveau. Dans la limite des critères d'éligibilité, un jeune peut bénéficier du dispositif SÉSAME et d'un accompagnement quel que soit son statut : sorti du système scolaire, en recherche d'emploi, en service civique, en contrat aidé, en alternance. En savoir davantage...
  • L'avenir perçu par la génération des 15-20 ans : la confiance en crise
    19 avril 2021
    Résultats d'une enquête menée auprès de 2000 jeunes, à l'initiative du média L'Étudiant, l'institut BVA et le groupe Orange.
  • Déplacement opération « 15 000 Jeunes Talents Bâtisseurs »
    19 avril 2021
    Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement et Nadia Hai, ministre déléguée auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargée de la Ville se rendront dans l'Essonne (91) Jeudi 15 avril 2021. Le déplacement verra les ministres signer avec la Fédération Française du Bâtiment une nouvelle convention permettant de reconduire l'opération « 15 000 Jeunes Talents Bâtisseurs », lancée en 2018, qui vise à favoriser l'accès aux emplois du secteur du bâtiment et de la construction aux jeunes demandeurs d'emploi issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Avec le plan « 1 jeune, 1 solution » et le comité interministériel des villes, ce dispositif participe pleinement à la mobilisation du Gouvernement en faveur de l'emploi des jeunes et des habitants des quartiers défavorisés. Les ministres visiteront un quartier bénéficiant d'un projet de rénovation urbaine, avant d'échanger avec des jeunes concernés et des représentants des entreprises du bâtiment. Cette nouvelle convention confirmera l'engagement du secteur du bâtiment, dynamique et créateur d'emploi, aux côtés de l'Etat en faveur de l'insertion professionnelle des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Déroulé prévisionnel 13h30 : Déambulation et présentation du projet de rénovation urbaine conduit par l'ANRU Place Jean Moulin (au bout de la rue Georges Sand) à Evry 13h45 : Présentation du projet de MSP par le chef de chantier et le maitre d'ouvrage Place Jean Moulin (au bout de la rue Georges Sand) à Evry 14h05 : Échanges dans le gymnase avec les entreprises des deux chantiers visités et des jeunes travaillant dans la BTP Gymnase François Mauriac 14h50 : Signature de la convention « 15 000 jeunes Talents Bâtisseurs » Gymnase François Mauriac 15h00 : Point presse L'opération « 15 000 jeunes Talents Bâtisseurs », initiée par la Fédération Française du Bâtiment, est une opération inscrite dans le cadre du PAQTE (Pacte avec les Quartiers pour Toutes les Entreprises) dont la FFB fut l'un des premiers signataires. Elle vise à promouvoir l'emploi des jeunes habitants des Quartiers de la Politique de la Ville dans un secteur d'activité où les besoins de main d'oeuvre sont importants. Le bâtiment reste en effet un secteur d'activité actif même pendant la crise, mais en proie à de fortes tensions en matière de recrutement. La mise en visibilité de cette signature avec les acteurs du bâtiment vise à faire connaitre et rendre accessible aux demandeurs d'emploi des QPV toutes les opportunités d'emplois que recèle le secteur. C'est donc une action volontariste qui s'inscrit dans une démarche de long terme pour accueillir, former et stabiliser durablement des compétences sur ce secteur et ainsi agir sur l'emploi dans les territoires prioritaires. Merci de vous accréditer auprès du service presse avant 10h00 le 15/04/2021 à l'adresse suivante : pref-communication@essonne.gouv.fr En raison des conditions sanitaires exceptionnelles, cet événement se fera dans le plus strict respect des règles de distanciation physique et des gestes barrières. pdf NAR - Déplacement opération « 15 000 Jeunes Talents Bâtisseurs (...) Téléchargement (297.6 ko) docx NAR - Déplacement opération « 15 000 Jeunes Talents Bâtisseurs (...) Téléchargement (18.8 ko)
  • La jeunesse, une priorité du ministère des armées
    19 avril 2021
    Les actions du ministère en faveur des jeunes de 13 à 16 ans visent à éveiller à l'esprit de Défense. Le plan "Ambition armées-jeunesse" a pour objectifs de : réorganiser les parcours jeunesse proposés par le ministère des Armées en les adaptant aux phases du SNU ; assurer une meilleure représentation et répartition des différents dispositifs sur l'ensemble du territoire national ; renforcer les démarches et actions à destination des jeunes qui ne connaissent pas ou ne bénéficient pas des actions des armées en leur faveur ; proposer un parcours de défense innovant aux jeunes intéressés par la défense. Connaissez-vous les différents dispositifs du ministère des armées en direction de la Jeunesse ? Le lien armées-jeunesse est au coeur des priorités du ministère qui mobilise un large panel de dispositifs, des "cordées de la réussite " aux réseaux de réservistes,en passant par la mission de service civique ou encore le service militaire volontaire- SMV , de nombreuses actions à l'attention des 13-25 ans, soit près d'un million de jeunes bénéficiaires. En savoir davantage...
  • Cet été je taffe #jobsdete avec le CIDJ et le réseau IJ
    19 avril 2021
    Rendez-vous dès maintenant pour postuler en direct sur le salon virtuel #jobsdete les 4, 5 et 6 mai ! #jobsdete Le CIDJ vous invite à participer à "Cet été, je taffe !" sur le site dédié aux jobs d'été ! Rendez-vous dès maintenant pour postuler à un job d'été" en direct sur le salon virtuel "Cet été, je taffe !" les 4, 5 et 6 mai prochains : participer aux Jobs dating faire le plein de conseils pour trouver un job ! Accéder à toutes cordonnées du réseau Info Jeunes Retrouver toutes les opérations jobs d'été programmées en France, tous les forums et l'agenda complet ! Parmi les nombreux événements d'ores et déjà programmés, ne manquez le Webinaire 1er job, 1er bulletin de paie pas facile de déchiffrer le bulletin de paie : différencier le brut et le net, faire des calculs compliqués... mercredi 21/04 à 14h ! En savoir davantage...
  • La FFB renouvelle son engagement avec l'État de recruter 15 000 jeunes et chômeurs dans les quartiers prioritaires
    19 avril 2021
    L'opération "15 000 jeunes talents bâtisseurs" va permettre l'accès aux emplois du bâtiment aux jeunes et chômeurs issus des quartiers prioritaires Après une première opération conduite en 2018 et 2019, la Fédération française du bâtiment (FFB) renouvelle son engagement avec trois ministères (Travail, Logement et Ville) en signant, le 15 avril 2021, un protocole d'accord pour favoriser l'accès aux emplois du bâtiment aux jeunes et demandeurs d'emplois issus principalement des Quartiers... La FFB renouvelle son engagement avec l'État de recruter 15 000 jeunes et chômeurs dans les quartiers prioritaires. - GRUYELLE Astrid. - AEF info, 650400, 15 avril 2021. En savoir plus sur le site du ministère du Travail.
  • Avec Sésame, le gouvernement compte accompagner 6 000 jeunes vers les métiers du sport et de l'animation d'ici 2022
    19 avril 2021
    Avec le dispositif Sésame, le gouvernement projette d'accompagner 6 000 jeunes vers les métiers du sport et de l'animation d'ici 2022 Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports, a présenté, le 30 mars 2021, le dispositif Sésame (Sésame vers l'emploi pour le sport et l'animation dans les métiers de l'encadrement), intégré au plan gouvernemental "1 jeune, 1 solution" financé dans le cadre du plan de relance. Ce dispositif, destiné aux... Avec Sésame, le gouvernement compte accompagner 6 000 jeunes vers les métiers du sport et de l'animation d'ici 2022. - TURPIN Alexandra. - AEF info, 649399, 30 mars 2021. En savoir plus sur le site du ministère chargé des Sports.
  • Les Écoles de la 2e chance se félicitent de n'enregistrer qu'une baisse de 9 % du nombre de stagiaires en 2020
    19 avril 2021
    L'activité des E2C s'est poursuivie en 2020 malgré le contexte sanitaire Le réseau École de la deuxième chance (E2C) France a mis en ligne, le 30 mars 2021, les résultats de son activité 2020. 14 188 jeunes sans qualification, âgés de 16 à 25 ans, ont été accompagnés vers l'insertion par les E2C en 2020, avec un taux de sorties... Les Écoles de la 2e chance se félicitent de n'enregistrer qu'une baisse de 9 % du nombre de stagiaires en 2020. - GRUYELLE Astrid. - AEF info, 649356, 30 mars 2021. En savoir plus sur le site du réseau E2C France. Consulter le document
  • Les jeunes ni en emploi, ni en études, ni en formation : jusqu'à 21 ans, moins nombreux parmi les femmes que parmi les hommes
    19 avril 2021
    12,9 % des jeunes de 15 à 29 ans ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation (NEET) en 2019 En 2019, en France, 12,9 % des jeunes de 15 à 29 ans ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation (NEET). Si les femmes sont globalement plus souvent dans cette situation que les hommes, ce n'est le cas qu'à partir de 22 ans. En effet, elles... Les jeunes ni en emploi, ni en études, ni en formation : jusqu'à 21 ans, moins nombreux parmi les femmes que parmi les hommes. - Insee focus, 229, mars 2021. Consulter le n° 229 d'Insee focus sur le site de l'Insee. Consulter le document
  • Valence : les décrocheurs scolaires sont accueillis à l'Afpa pour trouver une orientation
    12 avril 2021
    Dossier : Challenge Jeunes d'Avenirs France Bleu Pour aider les jeunes décrocheurs, le gouvernement a mis en place le plan "Un jeune, une formation". Dans la Drôme, l'Afpa de Valence ouvre ses portes aux jeunes âgés de 16 à 18 ans. Des adolescents qui viennent retrouver la motivation, découvrir des métiers, en sortant du cadre scolaire. Dans le cadre du plan "Un jeune, une solution", l'Afpa de Valence (Drôme) accueille des jeunes de 16 à 18 ans, en décrochage scolaire. Cette formation s'étale sur 13 semaines pour trouver une formation ou un emploi, tout en sortant du cadre scolaire.   Dans le centre de l'Afpa à Valence, les jeunes ont accès à plusieurs salles selon les activités proposées par les formateurs et les formatrices. "Actuellement, nous avons 25 jeunes", raconte Muriel Pouit, l'une des formatrices, "et nous sommes là pour qu'ils se posent des questions 'Qu'est ce que j'aime ? Qu'est ce qui me motive ? Qu'est ce qui va faire que je vais aller vers un métier et pas un autre ?' On décide de partir d'eux pour connaître leurs envies, de leurs centres d'intérêt. On essaye de raisonner à l'envers et de sortir du cadre traditionnel qu'ils n'ont pas aimé." Pendant 13 semaines, ces jeunes vont découvrir des métiers via des ateliers, des vidéos, des rencontres ou encore des stages. "On leur donne la possibilité de se renseigner autrement et d'ouvrir le champ des possibles et on met en avant aussi que sans passer par un système scolaire on peut trouver sa voie." Pendant 13 semaines, les jeunes suivent un parcours de formation - Site internet de l'Afpa Sortir du cadre scolaire  Cette semaine, des jeunes Drômois commencent leur formation, comme Angelo, 16 ans. Malgré une formation en baccalauréat professionnel, il n'arrive pas à s'adapter au système scolaire "Je suis là pour essayer de trouver un métier. Je n'aime pas l'école, je n'aime pas être assis, écrire, faire des maths, ça ne me plaît pas d'être derrière un bureau toute la journée."  Pour se présenter à ses camarades, Angelo ne va pas remplir une fiche de présentation classique, mais faire un dessin. "Il va se présenter en dessinant ses centres d'intérêt, qui il est à travers ses passions", précise Muriel Pouit devant le jeune homme qui s'affaire. Sur sa feuille, il reproduit le logo de la plateforme en ligne Netflix. "Je suis un fan de séries ou de films donc j'ai décidé de mettre ça en avant", raconte l'adolescent. Et côté résultat ?  Dans la pièce voisine, Kenny, 17 ans, est en milieu de formation. Pour cette jeune femme, son passage à l'Afpa a été une vraie révélation. "Je suis moins timide qu'au début et j'ai plus confiance en moi. Parce qu'ici on me fait confiance, on croit en moi", raconte la Valentinoise. Depuis toujours Kenny rêve de travailler en mer, sans vraiment se l'avouer. "Aujourd'hui, j'ose dire que j'aime les bateaux et que je veux travailler dans le domaine maritime. Quand tu ne sais pas quoi faire, passer à l'Afpa c'est la meilleure des idées", affirme Kenny avant de passer à l'atelier suivant.  
Toute la veille |RSSS'abonner

Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous :
Mon compte
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC