Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > RSS

Suivez l'actualité du décrochage scolaire et du raccrochage en formation

  • Un nouveau numéro vert pour les jeunes
    18 janvier 2021
    Un numéro vert est désormais accessible gratuitement pour accompagner la formation des jeunes jusqu'à 18 ans et les aider à trouver une solution et des structures d'information locales. Dans le cadre du dispositif «1 jeune, 1 solution» de France Relance, le Gouvernement lance ce 14 janvier 2021 l'opération "A chacun sa solution", avec un nouveau numéro gratuit :  0 800 122 500. Disponible du lundi au vendredi, ce numéro renvoie vers les acteurs de l'orientation et de l'accompagnement dans la région intéressant le jeune qui se renseigne, comme les services de l'éducation nationale ou les missions locales de Pôle emploi. Ce service répond à l'entrée en vigueur, en septembre 2020, de l'obligation de formation des jeunes jusqu'à 18 ans. Instaurée par la loi "Pour une école de la confiance", cette disposition vise à garantir une continuité éducative de 3 à 18 ans pour une meilleure qualification et insertion des jeunes dans la société. Le numéro vert est accompagné d'une plateforme gérée par l'ONISEP, pour mettre en relation des entreprises avec des jeunes en recherche d'un emploi, d'une formation ou d'une mission citoyenne. En savoir plus sur le site du ministère de l'Éducation nationale 
  • Allocation d'urgence pour certains jeunes en recherche d'emploi : les décrets sont publiés au Journal officiel
    18 janvier 2021
    Deux décrets définissent les modalités d'attribution et de versement d'une allocation d'urgence pour certains jeunes en recherche d'emploi Les décrets n° 2020-1788 et n° 2020-1789 du 30 décembre 2020, publiés au Journal officiel du 31 décembre, définissent les modalités d'attribution et de versement, d'une part de l'aide financière exceptionnelle à destination des jeunes de moins de 26 ans bénéficiant d'un accompagnement intensif par Pôle emploi ou par l'Apec,... Allocation d'urgence pour certains jeunes en recherche d'emploi : les décrets sont publiés au Journal officiel. - DHERS Olivier. - AEF info, 642780, 31 décembre 2020. Consulter les décrets sur le site de Légifrance.
  • Aides financières exceptionnelles pour les jeunes demandeurs d'emploi
    13 janvier 2021
    Deux décrets définissent les conditions et modalités d'attribution d'aides financières exceptionnelles destinées aux jeunes demandeurs d'emploi.
  • Lancement de la campagne de communication « 1 jeune, 1 solution » pour soutenir l'entrée des jeunes dans la vie professionnelle
    13 janvier 2021
    À l'occasion d'un déplacement au Carré Sénart (77) dans un hypermarché du groupe Carrefour, la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, Élisabeth Borne, accompagnée du haut-commissaire à l'emploi et à l'engagement des entreprises, Thibaut Guilluy a lancé la campagne de communication du plan « 1 jeune, 1 solution » dédié à l'accompagnement, la formation et l'entrée des jeunes dans la vie professionnelle. Cette campagne, dont la signature est « À chacun sa solution », promeut tous les dispositifs du plan et la plateforme 1jeune1solution.gouv.fr inaugurée le 19 novembre dernier. Le plan « 1 jeune, 1 solution » porte déjà ses fruits : Lancé en juillet dernier, le plan « 1 jeune, 1 solution » prévoit un triplement des moyens alloués aux jeunes avec plus de 7 milliards d'euros pour faciliter l'accompagnement, la formation et l'entrée des jeunes dans la vie professionnelle notamment par des aides massives à l'embauche et à l'apprentissage, aides dont la ministre a annoncé la prolongation. En effet, la prime de 4000 euros pour l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans en CDD de plus de trois mois ou en CDI et les 5000 ou 8000 euros d'aides pour un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation seront étendus au-delà de janvier 2021 afin de continuer à soutenir les recrutements. Depuis son lancement, le plan a porté ses fruits avec 1,052 million de jeunes recrutés en CDD d'au moins trois mois ou en CDI, entre août et fin novembre, soit presque autant qu'en 2019 malgré la crise. Plus de 230 000 primes à l'embauche ont déjà été demandées et 440 000 contrats d'apprentissage signés en 2020, contre 353 000 en 2019, témoignant du succès des mesures prises. « La crise n'est pas derrière nous, c'est pourquoi nous devons poursuivre nos efforts pour soutenir et accompagner notre jeunesse. Notre devoir est de sécuriser l'entrée des jeunes dans le monde du travail et de leur permettre d'accéder à une offre de formation ou d'emploi qui constitue un enjeu de cohésion sociale. C'est pour cela que nous avons décidé de prolonger les aides à l'embauche et de lancer une campagne de communication à destination des jeunes et des entreprises. Aucun jeune ne doit rester sur le bord de la route », a déclaré Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion. Objectifs de la campagne de communication « À chacun sa solution » : L'objectif de la campagne de communication est double, à la fois informer tous les jeunes et mobiliser un maximum d'entreprises : Pour que chaque jeune, partout dans les territoires, quels que soient son parcours et son expérience, sache que des solutions existent et sont accessibles ; Pour que chaque entreprise, petite ou grande, rejoigne cette grande mobilisation pour la jeunesse et fasse connaître en quelques clics ses engagements pour l'emploi des jeunes, dépose des offres d'emploi et ait accès à un accompagnement par le service public de l'emploi pour ses recrutements. La réussite du plan jeunes dépendra en effet de la mobilisation de tous les acteurs, au service de la jeunesse : l'État, les collectivités, les acteurs locaux, les entreprises et les associations. À ce jour, plus de 60 000 offres d'emploi et d'alternance et 8000 missions de service civique sont disponibles sur 1jeune1solution.gouv.fr. Plus de 3000 jeunes ont été rappelés par leur mission locale. « La plateforme 1jeune1solution.gouv.fr ouvre d'une part un accès direct aux moins de 30 ans vers des solutions d'emploi, de formation, d'accompagnement et de volontariat, grâce à une ergonomie simple et pensée pour les utilisateurs, et permet d'autre part à toutes les entreprises de rejoindre une grande mobilisation pour la jeunesse. Plus de 500 000 personnes ont déjà utilisé la plateforme depuis son lancement en novembre dernier, et celle-ci continuera d'évoluer et de s'enrichir grâce à la mobilisation de tous les acteurs de l'emploi et de l'accompagnement », précise Thibaut Guilluy, haut-commissaire à l'emploi et à l'engagement des entreprises. Des entreprises engagées : Le groupe Carrefour, co-signataire d'un appel de 35 entreprises en faveur de la jeunesse, qui a pris l'engagement de recruter 15 000 jeunes en 2021, a accueilli la ministre et le haut-commissaire, dans la zone d'activité du Carré Sénart. Ce déplacement a été l'occasion d'échanger avec des jeunes récemment engagés par le groupe Carrefour dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution ». En outre, lors de cet événement, la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) représentée par son Directeur général, Jacques Creyssel, a signé avec la ministre une charte d'engagement en faveur de l'emploi des jeunes. docx Communiqué de presse | Lancement de la campagne de communication « 1 jeune, 1 (...) Téléchargement (284.9 ko) pdf Communiqué de presse | Lancement de la campagne de communication « 1 jeune, 1 (...) Téléchargement (703.6 ko)
  • Service national universel. Lancement de la nouvelle campagne
    13 janvier 2021
    Le gouvernement espère recruter 25 000 jeunes en 2021.
  • Assemblée nationale
    11 janvier 2021
    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies par Google Analytics pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
  • Aide financière exceptionnelle au recrutement d'apprentis pour les collectivités territoriales
    3 janvier 2021
    Dans le cadre du plan de relance, une aide financière exceptionnelle de 3 000 euros pour les contrats d'apprentissage conclus entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 sera attribuée aux collectivités territoriales, de façon rétroactive le cas échéant. Madame Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, Madame Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Madame Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques et Monsieur Olivier Dussopt, ministre délégué en charge des Comptes publics annoncent le renforcement du soutien à l'apprentissage au sein des collectivités territoriales. Dans le cadre du plan de relance, le Gouvernement a mis en place, le 23 juillet 2020, le plan « 1 jeune, 1 solution » pour faciliter l'entrée dans la vie professionnelle des jeunes de moins de 26 ans Un dispositif exceptionnel pour soutenir l'apprentissage et ainsi encourager l'emploi des jeunes est déployé. La fonction publique prend ainsi tout sa part à cet effort. L'apprentissage constitue une voie d'accès permettant aux jeunes de s'insérer sur le marché du travail tout en leur offrant l'opportunité de découvrir les métiers du service public. Plus de 40 000 jeunes étaient en apprentissage dans la fonction publique en 2019 et l'effort est poursuivi. Pour soutenir les employeurs publics locaux, une aide de 3 000 euros pour les contrats d'apprentissage conclus entre le 1er juillet 2020 et, à ce stade, le 28 février 2021 sera attribuée aux collectivités territoriales, de façon rétroactive le cas échéant. Le dispositif pourra être reconduit après un premier point d'étape début janvier. Cette mesure vient en complément du financement par le Centre national de la fonction publique territoriale à hauteur de 50% des coûts de formation. Afin d'assurer l'opérationnalité du dispositif de versement, l'Agence de Services et de Paiement assurera la gestion administrative et financière de l'aide exceptionnelle. Ces textes sont disponibles sur : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/ docx Communiqué de presse | Aide financière exceptionnelle au recrutement (...) Téléchargement (30.9 ko) pdf Communiqué de presse | Aide financière exceptionnelle au recrutement (...) Téléchargement (239.2 ko)
  • Vous êtes peu ou pas qualifié(e), sans diplôme ? intégrer la fonction publique, c'est possible
    16 décembre 2020
    La fonction publique est ouverte à tous les niveaux scolaires. Grâce au PACTE, un jeune sans qualification peut demander à bénéficier d'un Pacte pour entrer dans l'une des 3 fonctions publiques. À l'issue d'une période de formation, il peut être titularisé. Explications. Qu'est-ce que le PACTE ?Le Parcours d'Accès aux Carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et d'état permet l'accès aux emplois de catégorie C des fonctions publiques pour les personnes faiblement qualifiées.Le Pacte concerne également les jeunes jusqu'à 28 ans sans qualification professionnelle particulière et ayant un niveau d'étude inférieur au baccalauréat.Ce type de contrat peut aussi être conclu avec une personne d'au moins 45 ans en situation de chômage de longue durée et bénéficiaire des minima sociaux : RSA, ASS, AAH ou l'allocation de parent isolé dans les DOM et les collectivités de Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon. Comment y accéder ?Il faut déposer un dossier de candidature auprès de son agence pôle emploi en y joignant un descriptif de son parcours.Puis, vous devez effectuer une audition proposée par une commission de sélection qui, en cas d'acceptation, transmet la candidature à l'administration. Enfin, le jeune est recruté par l'administration en fonction des postes disponibles.Comment se déroule la formation ?Le candidat suit d'abord une formation en alternance réalisée par un organisme agréé (AFPA, CFA, etc.). Ensuite, si le poste le nécessite, la formation est finalisée par l'obtention d'une qualification certifiée, d'un titre ou d'un diplôme.Enfin, le candidat est suivi par un tuteur désigné durant sa formation. Ce dernier remplit un carnet de suivi qui est ajouté au dossier en vue d'une titularisation. En savoir plus : On peut consulter les avis de recrutement pour le Pacte dans : les agences pôle emploi ou tout autre organisme d'aide à la recherche à l'emploi le Journal officiel de la République française la presse spécialisée ou les bulletins officiels des ministères les locaux ou sites internet des différentes administrations ou collectivités territoriales
  • Parcours formation au numérique pour les jeunes
    16 décembre 2020
    Le parcours de formation au numérique permet aux jeunes de 16 à 25 ans d'évaluer gratuitement leur maîtrise des premiers savoirs numériques et, si le besoin de consolidation est identifié, de bénéficier d'une formation certifiante. De quoi s'agit-il ? Grâce à l'outil « Pix », les jeunes pourront évaluer gratuitement leur maîtrise des premiers savoirs numériques, en autonomie ou de façon accompagnée au sein des agences Pôle emploi, des agences Cap emploi et des missions locales. Si le diagnostic établit qu'un besoin de consolidation des compétences numériques est nécessaire, le Compte personnel de formation (CPF) sera automatiquement abondé du montant correspondant au coût de la formation. Cette formation débouche sur une double certification avec l'acquisition d'un socle de compétences numériques transversales (Pix) et d'un socle de compétences numériques professionnelles (référentiel CléA numérique). Qui peut en bénéficier ? Vous avez entre 16 à 25 ans et vous cherchez à vous insérer sur le marché du travail dans un secteur où il est nécessaire de disposer de compétences numériques. Comment en bénéficier ? Adressez-vous à votre conseiller du service public de l'emploi (Pôle emploi, missions locales, Cap emploi). Calendrier de mise en oeuvre Afin de ne laisser aucun jeune sans solution, le plan « 1 jeune, 1 solution » prévoit 15 000 nouveaux parcours de formation Pix / CléA numérique en 2020-2021 (programmes cofinancés par le Plan d'investissement dans les compétences).
Toute la veille |RSSS'abonner

Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous :
Mon compte
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC