Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > RSS

Veille sur le champ sanitaire et social

  • Services à la personne
    22 janvier 2021
    Travailler auprès des personnes âgées et les accompagner dans leur quotidien requiert, au-delà des compétences professionnelles, des qualités humaines essentielles. La population vieillit, c'est un fait. Et c'est autant d'opportunités pour les professions spécialisés dans l'accompagnement des conséquences du vieillissement, dans les secteurs du médical et du paramédical. Ces métiers de la « Silver économie » vous semblent gris ? Attention aux préjugés sur ce secteur. Il est en réalité riche de 1001 activités qui concernent quasiment l'ensemble de l'économie.  Derrière l'appellation de « seniors » se cache en réalité une grande diversité de profils, depuis les jeunes retraités dynamiques jusqu'aux personnes dépendantes. A chacun de ces profils répondent des besoins spécifiques, et donc des innovations, produits et services spécialement conçus pour eux. C'est cela, la "silver économie" ! Les professions dans le secteur du grand âge se sont fortement développés au cours de ces dernières années pour répondre aux besoins que rencontrent nos aînés et à leur assurer une meilleure prise en charge.
  • Santé |Pôle emploi
    22 janvier 2021
    Vous êtes à la recherche d'un métier qui a du sens ? Plus que jamais, le secteur de la santé a besoin de personnes engagées et à l'écoute des patients. Quel que soit votre secteur professionnel d'origine et votre formation initiale, il est possible de monter en compétences pour devenir soignant. Toutes spécialités confondues, les infirmiers représentent aujourd'hui la part la plus importante des professions de soin. Ils sont ainsi en France 740 000 professionnels* en exercice. Dans les années à venir, les besoins en personnel infirmier progresseront encore pour faire face au vieillissement de la population ainsi qu'à l'occurence de nouvelles maladies. Focus sur un métier d'avenir. Vous avez le sens de l'écoute, un bon relationnel et vous aimez prendre soin des autres ? Le métier d'aide-soignant(e) est fait pour vous. Un métier recherché, qui peut s'exercer dans un établissement médical ou au domicile des patients et qui offre de nombreuses perspectives d'évolution. L'imagerie médical vous tente ? Grâce aux images, les manipulateurs en électroradiologie assistent les médecins dans leur diagnostic et dans le traitement par radiothérapie. Un métier destiné à celles et ceux qui aiment travailler en équipe. Les pharmaciens exercent de nombreux métiers différents, et pas seulement en officine. Découvrez cette variété, leurs missions et le chemin pour rejoindre cette profession au service de la santé publique du pays.  L'industrie pharmaceutique recrute. Chaque année, ce sont entre 8 000 et 10 000 nouveaux collaborateurs qui viennent rejoindre les 260 entreprises du médicament implantées en France. Si ces métiers vous tentent, sachez que le niveau de formation y est élevé. La rémunération aussi : les salaires y sont en moyenne 15% plus élevés que dans les autres secteurs industriels. Avec plus de 130 métiers différents, les opportunités sont nombreuses !
  • Crèches : avec le Covid, tous les indicateurs passent au rouge
    22 janvier 2021
    L'accueil collectif de la petite enfance connaît une baisse inquiétante de fréquentation, alors que les créations de places sont en berne. 2020 sera-t-elle l'année noire de la petite enfance ?
  • Grand âge et autonomie : Brigitte BOURGUIGNON lance la mission de Dominique LIBAULT
    22 janvier 2021
    Brigitte BOURGUIGNON, ministre déléguée chargée de l'autonomie a lancé, jeudi 21 janvier, la mission de Dominique Libault dans le cadre d'une réunion avec l'Association des départements de France (ADF), les directeurs d'administration centrale du ministère des Solidarités et de la Santé, la CNSA, la CNAM et l'ARS d'Ile de France. Sur la base des conclusions de la concertation et des travaux menés par Dominique LIBAULT et dans le cadre la réforme du grand âge et de l'autonomie en cours de déploiement, Brigitte BOURGUIGNON a souhaité, en lien avec Olivier VERAN, ministre des solidarités et de la Santé et Sophie CLUZEL, secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre chargée des Personnes handicapées, lui confier une mission opérationnelle autour de 3 priorités concrètes pour les acteurs de terrain : 1. La généralisation d'un guichet unique pour les personnes en perte d'autonomie dédié à l'accueil, l'information, l'orientation, l'accompagnement dans les démarches et l'accès aux droits à la suite de la création de la 5ème branche de la Sécurité Sociale en 2020 ; 2. La nécessaire articulation des professionnels de santé et des professionnels du grand âge sur les territoires en s'appuyant sur les bonnes pratiques de coopération pour simplifier la vie des personnes ; 3. La création et l'animation d'un comité « autonomie et parcours de soins » pour décloisonner les différents secteurs, favoriser les échanges et renforcer les dynamiques territoriales en faveur du parcours des personnes âgées. Avec son comité opérationnel, Dominique LIBAULT pourra s'appuyer sur les différentes directions et organismes concernés tels que la direction générale de la cohésion (DGCS), la direction de la sécurité sociale (DSS), la direction générale de l'offre de soins (DGOS), la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), la caisse nationale d'assurance maladie (CNAM) et le secrétariat général du ministère. Les propositions issues du comité opérationnel seront examinées lors d'une réunion mensuelle avec l'ensemble des acteurs pour donner lieu à des actions fortes et rapides. « Je remercie Dominique Libault pour son investissement sans faille dans le vaste chantier que constitue la réforme du Grand âge et de l'autonomie pour relever le défi de la transition démographique qui est devant nous. Cette mission opérationnelle constitue une fois de plus, un véritable travail de coopération avec les acteurs de terrain. Son objectif est de simplifier l'accès à l'information pour les personnes âgées et leurs proches mais aussi de fluidifier leurs parcours en encourageant les synergies entre les acteurs de l'accompagnement et du soutien à l'autonomie », a conclu Brigitte BOURGUIGNON. Contact presse : Ministère chargé de l'Autonomie Cabinet de Brigitte BOURGUIGNON Tél : 01 40 56 63 74 Mél : sec.presse.autonomie@sante.gouv.fr
  • Report de la loi autonomie : le gouvernement sort les rames
    21 janvier 2021
    Alors que le énième report de la loi grand-âge annoncé par le gouvernement a mis un coup de massue au secteur, les acteurs se demandent comment avancer. Un plan de relance et le plan métiers en préparation ne résoudront pas la question de la gouvernance.
  • Le chantier des plateformes départementales des métiers de l'autonomie...
    20 janvier 2021
    La CNSA, en lien avec la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) lance un appel à projets pour expérimenter pendant 3 ans une douzaine de "plateformes d'accompagnement vers les métiers de l'autonomie des personnes âgées et handicapées" à l'échelle des départements, annonce la ministre déléguée chargée de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon. Objectif : apporter des solutions aux structures de l'aide à domicile et aux établissements médico-sociaux qui peinent à recruter et à fidéliser leurs professionnels. Cet article est réservé à nos abonnés Que diriez-vous de découvrir nos services d'information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ? Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info. Cette offre d'essai est gratuite et sans engagement
  • La FHF demande un plan de reconstruction de l'hôpital public sur cinq...
    20 janvier 2021
    La Fédération hospitalière de France, représentant l'hôpital public, a alerté, le 19 janvier 2021, sur le besoin d'anticipation face à la potentielle situation de catastrophe que les variants du virus nous font courir. Sur le fond, pour l'après-crise, la FHF suggère un plan de reconstruction de l'hôpital sur cinq ans, favorisant la visibilité des hôpitaux en matière d'investissement. La FHF suggère aussi de faire évoluer l'Ondam vers un pilotage pluriannuel. Enfin, malgré le report de la loi Grand âge, la FHF demande un plan de création de 20 000 emplois par an. Cet article est réservé à nos abonnés Que diriez-vous de découvrir nos services d'information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ? Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info. Cette offre d'essai est gratuite et sans engagement
  • Le report sine die du projet de loi Grand âge indigne le secteur de l'aide à domicile
    20 janvier 2021
    Le gouvernement a apparemment classé le projet de loi Grand âge parmi les textes non prioritaires mis de côté tant que durera la crise sanitaire. Les fédérations associatives de l'aide, de l'accompagnement et des soins à domicile s'en indignent. Reçues par le cabinet du Premier ministre, elles ont réitéré leur demande que la mise en oeuvre de la loi ait lieu avant l'été 2021, "avec des financements à la hauteur des besoins du secteur".
  • Petite enfance : les annonces d'Adrien Taquet pour la fin du quinquennat
    19 janvier 2021
    Le secrétaire d'Etat à l'enfance et aux familles a dévoilé sa feuille de route petite enfance. Au menu de la fin du quinquennat, un soutien volontariste aux gestionnaires de crèches et le souhait de revaloriser le secteur de la petite enfance.
  • « Cap sur les métiers de l'autonomie » : développement de plateformes des métiers de l'autonomie des personnes âgées et en situation de handicap
    19 janvier 2021
    La création de plateformes départementales des métiers de l'autonomie s'inscrit dans la continuité du rapport de Myriam EL KHOMRI et dans le cadre de la politique portée par Brigitte BOURGUIGNON, ministre déléguée, chargée de l'Autonomie. Elles visent à mieux mobiliser les ressources humaines au plus près des territoires, et à garantir un meilleur pilotage des parcours de formation et d'insertion professionnelle des métiers de l'autonomie. En suscitant de nouvelles vocations, ces plateformes permettront de répondre aux besoins conséquents en recrutements dans le secteur du grand âge. Ce programme expérimental, accompagné et évalué par la CNSA, s'étalera sur 36 mois et permettra de développer une douzaine de plateformes. Le rapport de Myriam EL KHOMRI avait souligné l'urgence d'améliorer l'attractivité des métiers du grand âge, afin d'assurer une meilleure prise en charge de la perte d'autonomie. En effet, l'offre de formations et de certifications professionnelles du secteur souffre d'un manque de lisibilité. À cela s'ajoute la complexité de construire des parcours vers ces métiers, renforçant encore davantage les problèmes de recrutements. Pour pallier ces difficultés, une expérimentation de 36 mois s'ouvre avec la création de plusieurs plateformes départementales des métiers de l'autonomie. Elles encouragent les synergies entre les acteurs, pour mieux coordonner le déploiement d'une palette de services à destination des demandeurs d'emploi, des salariés des établissements et services médico-sociaux (ESMS) et des employeurs. Leur déploiement constitue un levier utile pour répondre aux nombreux enjeux du secteur, qui pâtit d'un manque d'attractivité, de fidélisation des professionnels, et de ressources humaines. Les plateformes permettent également de mutualiser, via de nouveaux partenariats, des actions d'appui à la qualité de vie au travail (QVT) et à la lutte contre la précarité des métiers. Elles s'adressent à l'ensemble des publics susceptibles d'être intéressés par ces professions : jeunes, demandeurs d'emplois, personnes en reconversion, réfugiés... Les candidats désireux de s'orienter vers les métiers du grand âge et de l'autonomie peuvent être appuyés par une plateforme dans la construction de leur parcours de professionnalisation. Un accompagnement individualisé vers un premier emploi, grâce à une formation qualifiante, leur est proposé. D'autre part, les plateformes départementales des métiers de l'autonomie assureront le rapprochement des besoins en recrutement des employeurs du secteur avec les personnes intéressées, en mettant en oeuvre une intermédiation professionnelle adaptée. Pour Brigitte BOURGUIGNON, « les plateformes des métiers de l'autonomie répondent à une priorité forte du Gouvernement de développer l'emploi et de sécuriser les parcours professionnels comme l'avait identifié Myriam El Khomri dans son rapport. Je suis convaincue que ces plateformes apporteront un appui territorial et opérationnel aux employeurs du secteur en matière de ressources humaines particulièrement dans les moments où, comme actuellement, la situation de l'emploi est tendue. Au-delà des coopérations territoriales renforcées, je souhaite que les plateformes qui émergeront soient le creuset d'innovations permettant de structurer et améliorer l'offre de services aux personnes en situation de dépendance ou en perte d'autonomie. » La ministre déléguée encourage le déploiement de ces plateformes sur l'ensemble du territoire afin de répondre aux besoins en recrutements dans un secteur sous tension, notamment en cette période de crise sanitaire. Consulter la version en ligne de l'appel à projet Contact presse : Ministère chargé de l'Autonomie Cabinet de Brigitte BOURGUIGNON Tél : 01 40 56 63 74 Mél : sec.presse.autonomie@sante.gouv.fr
Toute la veille |RSSS'abonner

Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous :
Mon compte
SITE ORIENTATION
AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC