Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
Site Côté Formations

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > La VAE > Etre acteur de la VAE > Certificateur, valideur

Certificateur, valideur

Le certificateur est l'autorité administrative légitime qui dépose et délivre la certification professionnelle.

Qui peut être certificateur ?
  • un ministère. Exemple : Ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la forêt,
  • un établissement public de formation. Exemple : le CNAM,
  • un établissement privé ou d'une branche professionnelle, pour les Certificats de Qualification Professionnelle (CQP),
  • un organisme privé qui a déposé une certification professionnelle au RNCP.
Le valideur dépend du certificateur. Il est en charge de l'organisation et de la gestion de la procédure de validation.
Il peut être un service déconcentré d'un ministère (ex : la DRAAF pour l'Agriculture), un établissement public (ex : AFPA pour le ministère en charge de l'emploi), un établissement privé ou relevant d'une branche professionnelle ...

Mission

-
Le certificateur :
  • organise et statue sur la recevabilité des demandes VAE ; 
  • formalise les modalités de validation des compétences dans le référentiel de certification ;
  • a la responsabilité de se doter de valideurs pour organiser les sessions de VAE et les jurys conformément à la loi et à son référentiel de certification ;
  • délivre au lauréat la certification professionnelle et/ou les blocs de compétences obtenus sur décision du jury.
Le valideur : organise les sessions  et les jurys de validation conformément aux modalités de validation fixées par le certificateur.

Objectif

-
Le certificateur doit rendre accessible sa certification professionnelle par la VAE en respect de la loi et de ses évolutions (2002, 2014, 2016 et 2018).

À ce titre, il doit construire, diffuser, organiser et contrôler les modalités de validation correspondant à sa certification. 
Il doit donc faire en sorte de répondre aux questions suivantes :
  • Comment informer les publics de l'existence de la certification ?
  • Comment positionner / conseiller les publics sur la certification ?
  • Comment organiser / gérer la recevabilité des demandes de VAE ?
  • Quelle prestation d'accompagnement concevoir et proposer aux candidats ?
  • Comment organiser les situations de validation et le jury de VAE ?
  • Comment organiser / gérer les résultats de la VAE et l'attribution des certifications ?
  • Quels parcours de validation proposer aux titulaires de blocs de compétences ?

Points de repères

-

La procédure d'inscription d'une certification au RNCP ou au répertoire spécifique a évolué depuis début 2019. C'est la commission certification de France Compétences qui gère les demandes d'enregistrement, exclusivement par une procédure dématérialisée.
Lien vers la procédure France Compétences.

Tout organisme de formation peut devenir certificateur s'il inscrit une certification professionnelle au RNCP.

Attention
: pour être inscrite au RNCP, une certification professionnelle doit être construite en blocs de compétences et être accessible par la VAE. Le nombre de candidats à la VAE sera pris en compte lors de la demande de renouvellement de la certification.

Outils et ressources

-

Témoignage vidéo de certificateur VAE :


Astrid LESBROS ALQUIER, certificateur à la DRJSCS

Autres ressources :

À venir :
Module d'autoformation :

Veille

  Plus d'actualités |RSSS'abonner
Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous :
Mon compte
Site Côté Formations

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC