Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
Site Côté Formations

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > Orientation et Parcours > Orientation initiale > Du collège au post bac

L’enseignement supérieur

L’enseignement supérieur correspond aux études suivies après le Bac.
Cet enseignement suit le modèle européen LMD - Licence (Bac+3) Master (Bac+5) Doctorat (Bac+8) et permet des validations par socles de compétences et l'accès à des équivalences de diplômes. Ainsi, les diplômes d'études supérieures (licence, master, doctorat) proposent jusqu’à 10 ans d’études après le bac.
Les BTS et DUT durent 2 ans après le Bac et mènent à des compétences techniques, tout comme les licences professionnelles (en 1 an)
Une réforme des IUT est prévue dès la rentrée 2021 avec un regroupement des 2 années de DUT et d'une année de licence professionnelle pour former un nouveau diplôme le bachelor universitaire de technologie BUT.
Sans oublier les diplômes d’ingénieurs, les diplômes des grandes écoles (commerce, gestion, …), les préparations aux professions médicales, paramédicales, sociales

La réforme de l'enseignement supérieur

-
Le 17 juillet 2017, le gouvernement lance une concertation d'ampleur portant sur l'accueil et la réussite des étudiants avec les acteurs de l'enseignement supérieur et de l'enseignement scolaire. Cette concertation aboutit au Plan Etudiants.
Le Plan Etudiants se décline en 20 mesures :


Synthèse des points clés du Plan Etudiants

Mieux accompagner les jeunes à faire la transition entre le lycée et l’enseignement supérieur

L'accompagnement des élèves par la communauté éducative dès l'entrée en classe de seconde est déterminant dans la construction progressive et réfléchie de leur projet d'orientation post-baccalauréat. Le Plan Etudiants prévoit notamment :
  • Le renforcement du rôle du conseil de classe ;
  • Deux semaines de l’orientation organisées dans les établissements pour que les élèves formulent mieux leurs choix ;
  • La présence de 2 professeurs principaux en classe de terminale pour accompagner les élèves;
  • Des aides et des ressources à disposition des élèves comme le tutorat, l’accompagnement personnalisé et les outils numériques développés par l’ONISEP.

Rendre l’accès plus juste et transparent à l’enseignement supérieur

La loi n°2018-166 du 8 mars 2018 relative à l’Orientation et à la Réussite des Etudiants résulte de ce plan.
Elle a pour vocation d’améliorer, pour les candidats, la transparence des procédures d’admission dans le supérieur : suppression du tirage au sort pour intégrer le post bac et création de la plateforme de préinscription « Parcoursup » plus simple d’utilisation et transparente sur son algorithme de classement des futurs étudiants.
Les établissements ont obligation de porter à la connaissance des candidats :
  • les capacités d’accueil des différentes filières de formation,
  • les taux de réussite,
  • les attendus pédagogiques,
  • les contenus de formation.

Proposer une offre de formation post bac sur mesure et novatrice

L’objectif est de pouvoir proposer en 1er cycle « des dispositifs d’accompagnement pédagogiques, des parcours de formation personnalisés tenant compte de la diversité et des spécificités des publics étudiants accueillis » avec une signature de contrat de réussite pédagogique à la clef. Pour cela,  sont créés de « Nouveaux cursus à l’université » (NCU).
Exemple de l’université Clermont Auvergne qui a obtenu le financement de son projet « Mon pass pro » dans le cadre de sa réponse à l’appel à projets « Nouveaux cursus à l’université ». 
Les établissements du supérieur sont également incités à développer une ingénierie de la formation ouverte sur les nouvelles formes de pédagogie (numérique, classe inversée…).

Améliorer les conditions de vie étudiante, gage de réussite

Pour atteindre cet objectif, des actions concrètes se déclinent autour de 3 axes :
  • Un soutien financier plus lisible et plus complet : ce soutien implique notamment le paiement anticipé ou à date fixe des bourses sur critères sociaux, une simplification des aides pour aller vers une « aide globale d’autonomie », …
  • Mieux se loger : le logement est le premier poste de dépense étudiant. Il représente en moyenne 430 euros mensuels soit 54% de leur budget. Le gouvernement agira sur tous les leviers pour faciliter l’accès au logement : accélération du rythme de construction grâce au « plan 80 000 logements », meilleure connaissance et mobilisation de l’offre existante grâce à l’Observatoire national du Logement étudiant, accès facilité grâce à l’élargissement à tous les étudiants de la caution locative gratuite VISALE.
  • Mieux se soigner : rattachement des étudiants au régime général de la sécurité sociale en 2018, financement et renforcement des services de santé universitaire et création de service santé pour améliorer l’accès aux soins.

Le schéma des études supérieures

-

Télécharger le schéma des études supérieures (Source : Onisep)

L'Onisep propose également des outils pour accompagner les élèves dans leur choix : Que faire après le Bac ?


 
What do you want to do ?
New mail

Organisation des études supérieures et diplômes

-

Formations

BTS

(Brevet de Technicien Supérieur)

DUT

(Diplôme Universitaire de Technologie)

Licences

CGPE

(Classe préparatoire aux grandes écoles)

Admission

  •  Sur dossier (bulletins de première et terminale + vœu motivé)

     

  • Sur dossier (bulletins de première et terminale + vœu motivé) et test et/ou entretien de motivation si besoin

  • La seule exigence est l'obtention du baccalauréat. Certaines peuvent demander un test de positionnement et/ou entretien de motivation
  • Sur dossier (bulletins de première et terminale, appréciations + vœu motivé)

     

Lieu de formation

  • Au sein d'un lycée 
  • ou dans un CFA en alternance pour certains
  • Dans un IUT (Institut Universitaire de Technologie) au sein de l'université et certains se font en alternance
  • Au sein d'une UFR (Unité de Formation et de recherche) à l'université
  • Au sein d'un lycée

Fonctionnement (rythme, examen, contenu, encadrement…)

  • Au lycée : Environ 30 élèves par classe, 30 heures par semaine de cours (CM, TD, TP) et en deuxième année, 2/3 des cours sur des acquis professionnels.
  • Fonctionnement en trimestre. Mise en place d'un contrôle continu et un examen final.
  • 8 à 16 semaines de stage selon la filière choisie.
  • 2/3 de TD, TP et 1/3 de CM.
  • De 50 à 200 étudiants
  • 35h à 40h de travail par semaine
  • Fonctionnement en semestre avec des contrôles continus et des partiels en décembre et juin
  • 10 à 14 semaines de stage en deuxième année en France ou à l'étranger
  • 6 semestres équivalant chacun à 30 crédits.
  • Enseignements sur de la culture générale et compétences professionnelles dans le champ d'étude
  • 20h à 30h par semaine de cours (CM et TD /TP) et au minimum 20 heures de travail personnel.
  • Environ 60 heures de travail par semaine (cours et travail personnel confondus).
  • Cours et TD sur des aspects théoriques
  • Des oraux, une fois par semaine sur des thématiques

Référentiels des diplômes

Référentiels des BTS Fiches des DUT Consulter les fiches des diplômes sur les sites des universités  

Durée

  • 2 ans
  • 2 ans
  • 3 ans à raison de 1500 heures d'enseignements
  • 2 ans et on ne peut redoubler qu'une fois en deuxième année

Poursuites d’études

  • Insertion professionnelle directe
  • vers une  licence professionnelle
  • en  année spéciale de  DUT en 1 an 
  •  vers une école spécialisée
  • Intégration en classe de mise à niveau ATS
  • Insertion professionnelle directe
  • Entrée en licence professionnelle
  • Poursuite vers un master professionnel ou  recherche
  • Possibilité de passer des concours administratifs
  • Licence professionnelle après la deuxième année de licence
  • Intégration dans une école
  • Intégration à l'université (selon les conventions signées en début d'année)

Il existe aussi les pousuites d'études vers les écoles spécilalisées, elles sont nombreuses voici les principales :

Les écoles paramédicales
Elles sont accessibles sur examen ou sur concours . Elles préparent à une quinzaine de métiers (infirmier, pédicure, ergothérapeute, orthoptiste...) et délivrent un DE (diplôme d’État) ou, dans certains cas, un certificat de capacité ou de qualification. Le plus souvent, les études durent de 3 à 4 ans, sauf pour ostéopathe qui compte 5 à 6 ans d'études.

Les écoles du social
Elles recrutent via la plateforme d'inscription Parcoursup après le bac et délivrent un DE (diplôme d'État) à l'issue de la formation. Elles préparent aux métiers d'assistant de service social, d'éducateur de jeunes enfants et d'éducateur spécialisé.

Les écoles d'art 
Accessibles sur dossier ou concours, les écoles d'art préparent aux métiers du graphisme et du design pour la publicité, l'édition, l'aménagement d'espace, la communication...

Les écoles d'architecture
Elles préparent au diplôme d'État d'architecte DEA en 5 ans. Certaines écoles ont des partenariats avec des écoles d'ingénieurs et délivrent un double diplôme architecte ingénieur.

Les écoles de commerce
Accessibles dès le bac sur concours ou après une classe préparatoire aux grandes écoles.  Les études durent de 3 à 5 ans.
 
What do you want to do ?
New mail

Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous :
Mon compte
Site Côté Formations

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC