Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
Site Côté Formations

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > Orientation et Parcours > Accompagnement des parcours > Le service public régional de l'orientation

Service public régional de l'orientation - SPRO


L’orientation est un droit et un enjeu majeur pour chaque personne, tout au long de sa vie. L’article L.6111-3 du code du travail affirme que « toute personne dispose d’un droit à être informée, conseillée et accompagnée en matière d’orientation professionnelle. »

L’article 22 de la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale consacre l’existence d’un Service public régional de l’orientation (SPRO) et confie la coordination des actions des organismes participant au Service public régional de l’orientation à la Région, « sans substitution aux réseaux d’appartenance de chacun de ces organismes ». Le Service public régional de l’orientation est un service global qui s’appuie sur une collaboration étroite entre l’État et la Région, basée sur les compétences respectives de chacun. Une convention, conclue entre l’État et la Région, détermine les conditions dans lesquelles ils coordonnent leurs compétences respectives.

Le SPRO évolue avec la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel qui prévoit notamment une extension des missions des Régions en matière d’orientation.


Le SPRO en Auvergne-Rhône-Alpes

-

Des objectifs


Dans le cadre du Service public de l’orientation tout au long de la vie, le Service public régional de l’orientation Auvergne-Rhône-Alpes participe aux objectifs suivants :
  • Permettre à chaque citoyen, quel que soit son statut, son lieu de vie ou le réseau auquel il s’adresse, d’accéder à de l’information, actualisée, fiable et régionalisée, sur les filières, les métiers et leurs évolutions, la formation et l’emploi, les trajectoires et les parcours possibles, et d’être accompagné dans son projet d’orientation ou d’évolution professionnelle.
  • Permettre à chacun d’élargir ses choix professionnels, notamment par la mise en valeur des emplois potentiels sur son territoire.
  • Favoriser l’autonomie des publics dans leur recherche d’information et d’orientation, et à terme, leur capacité d’orientation tout au long de la vie.
  • Construire des parcours de formation et d’insertion mieux articulés en confortant la mise en réseau de l’ensemble des acteurs de l’orientation tout au long de la vie, notamment pour la mise en œuvre du droit au retour en formation.

Des valeurs partagées


Toutes les actions menées au titre du SPRO Auvergne-Rhône-Alpes doivent respecter les principes suivants :

Égalité et simplicité d’accès pour tous les publics :
  • Services gratuits, libres et accessibles, notamment pour les personnes en situation de handicap, et organisés en proximité dans chaque territoire ;
  • Continuité de services adaptée aux besoins des publics, grâce à la complémentarité des structures ;
  • Respect des principes d’égalité femmes-hommes, de non-discrimination et de respect de la diversité des personnes.
Neutralité, objectivité et respect de la personne :
  • Respect du droit à l’anonymat, du caractère volontaire de la démarche et de la liberté de choix de la personne ;
  • Prise en compte de la situation globale de la personne ;
  • Obligation de confidentialité des échanges entre les professionnels dans le respect des règles déontologiques propres à chaque profession ;
  • Neutralité de l’accueil, de l’information, du conseil et de l’accompagnement, en dehors de toute publicité sélective en faveur d’un opérateur ou d’une entreprise en particulier.
Qualité des services :
  • Les services s’appuient sur une interaction entre conseil et ressources. Ils favorisent un processus d’apprentissage fondé sur l’alternance entre recherche personnelle et démarche guidée ;
  • Le service favorise l’autonomie des publics dans leurs démarches de construction de projet et leur stratégie d’actions ;
  • L’information diffusée est la plus objective et exhaustive possible. Elle est conçue de manière à écarter tous risques de conflits d’intérêts. Elle nécessite une veille partenariale permanente sur les filières, les métiers, les formations et l’emploi à un niveau local, régional, national voire européen et international ;
  • Les services sont rendus par des personnels qualifiés qui travaillent en réseau et qui participent régulièrement à des actions de formation continue, dans le cadre de leur propre réseau ou dans le cadre des dispositifs de professionnalisation inter-réseaux ;
  • Le référentiel du 1er accueil, réalisé par le Carif Oref avec les acteurs de l’orientation constitue la base de référence pour les services proposés.

Un cadre


Dans le cadre du contrat de plan régional pour le développement de la formation et de l’orientation (CPRDFOP), signé le 29 janvier 2019 par les partenaires sociaux, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’Etat, le Service public régional de l’Orientation (SPRO) tout au long de la vie a l’ambition de permettre à tout individu d’être acteur de sa vie professionnelle et de développer ses capacités à s’orienter tout au long de la vie, en autonomie ou en étant accompagné, afin d’accéder ou de s’insérer dans un emploi durable.

Le SPRO Auvergne-Rhône-Alpes s’adresse à tous publics sur l’ensemble du territoire, qu’il s’agisse du public scolarisé, des jeunes en rupture de parcours, des salariés ou des demandeurs d’emploi, via 2 niveaux d’intervention :
 
  • L’accès à un 1er niveau d’information gratuite, complète et objective sur les métiers, les formations, les certifications, les débouchés et les niveaux de rémunération, en proximité et/ou en accès dématérialisés ;
  • L’accès à un conseil et un accompagnement personnalisés, notamment dans le cadre du Conseil en évolution professionnelle (CEP).
Les objectifs poursuivis par le SPRO en Auvergne-Rhône-Alpes sont détaillés dans son schéma de développement, annexé au CPRDFOP, et se traduisent à travers un plan d’actions en 6 axes :

  • Améliorer la connaissance des métiers et du contexte socio-économique du territoire (local comme régional) pour les professionnels de l’orientation ;
  • Créer les conditions d’une coopération entre les différents professionnels de l’orientation participants, par le développement d’une culture professionnelle commune ;
  • Répondre aux besoins de compétences des entreprises ;
  • Dynamiser et sécuriser les parcours des salariés et travailleurs indépendants ;
  • Rendre lisibles les actions conduites dans le domaine de l’orientation ;
  • Proposer aux publics, jeunes et adultes, des solutions et outils concrets pour faciliter leur orientation.
Pour ce faire, le SPRO Auvergne-Rhône-Alpes s’appuie sur l’expertise d’un réseau d’acteurs spécialisés :
  • Les acteurs du service public, couverts par la convention Etat-Région relative à la coordination du SPRO (CIO, SCUIO, structures d’information jeunesse, ...) ;
  • Les réseaux définis dans le cadre réglementaire : opérateurs du Conseil en évolution professionnelle (CEP) (Pôle Emploi, Missions Locales, APEC, CAP Emploi, Groupement CIBC Auvergne-Rhône-Alpes) et les chambres consulaires ;
  • Des organismes régionaux de l’orientation qui souhaitent s’impliquer dans le SPRO Auvergne-Rhône-Alpes.
Les deux premiers réseaux sont engagés dans le SPRO dans un cadre réglementaire : signature de la convention État-Région ou du cahier des charges SPRO.

Pour le troisième niveau d’acteurs, l’engagement dans le SPRO relève d’une démarche volontariste, détaillant les modalités selon lesquelles ils respecteront les valeurs constitutives du SPRO ainsi que son cahier des charges.

Ressources et outils

-
Afin de vous outiller pour rendre le 1er niveau de service du Conseil en Evolution Professionnelle inscrit dans le cadre du SPRO, voici une liste des ressources mises à disposition sur notre site. Selon votre besoin, vous trouverez l’outil qui vous permet d’accueillir et d’informer tout type de public.

Les principales ressources


  • Pour accueillir et informer le public
Votre besoin Vos outils
Trouver des sources d’information fiables et actualisées pour informer tout type de public.
Une sélection de sites classés par thématiques.
Rechercher une structure d'Accueil Information Orientation (AIO) en Auvergne-Rhône-Alpes
- Identifier les dispositifs emploi formation et les services d'Accueil Information Orientation (AIO) adaptés aux besoins de la personne accueillie.
- Connaître le contenu des dispositifs et des services de l'AIO.

  • Pour mieux comprendre la mission et le service à rendre
Votre besoin À télécharger
- Maîtriser les contours de la mission d'accueil et d'information tout public.
- En identifier les activités, les compétences et les savoirs.
Repérer le cadre méthodologique du service rendu (principes, modalités de délivrance, posture, outils et méthodes...).

Les ressources pour aller plus loin

  

Votre besoin Vos outils
Obtenir des informations sur une certification (diplôme, titre ou CQP)
Faire une recherche sur un sujet spécifique, mettre à jour ou approfondir vos connaissances dans un domaine
Mieux connaître les caractéristiques socio-économiques, des territoires de la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Rechercher une formation en région Auvergne-Rhône-Alpes

L'actu des réseaux

 
  • Tricastin : partez en stage Erasmus avec la mission Locale!
    9 mai 2022
    Faire un stage à l'étranger, découvrir une autre culture n'est plus seulement réservé aux étudiants. Erasmus + Ouat concerne aussi les parcours professionnels et la Mission Locale Drôme Provençale offre la possibilité à deux jeunes stagiaires de réaliser une immersion professionnelle au Portugal grâce au programme Erasmus + Ouat. Un programme qui se veut un tremplin pour des parcours professionnels et qui s'adresse également aux jeunes en parcours d'insertion. Lundi prochain Léa Brun et Fatima Lyazrhi s'envoleront vers Lisbonne pour un stage professionnel de trois mois dans un domaine en lien avec leur formation initiale, leur expérience et leur projet professionnel. Léa Brun, titulaire d'un Bac +5 en droit des créations artistiques a vu ses projets contrecarrés par la crise sanitaire. Elle travaillera à côté de Lisbonne en tant qu'assistante de production musicale, promotion d'artiste et de spectacle. Fatima Lyazrhi, titulaire d'un BTS de gestion PME-PMI souhaite, elle, pouvoir se réorienter avec une meilleure maîtrise de l'anglais, langue dans lequel se fera leur stage en immersion. Si Léa semble impatiente de partir pour clôturer un projet commencé voici deux ans, Fatima avoue connaître un peu de stress mais le fait qu'elles partent avec un réseau bien établi qui met en place un suivi les rassure. Avant même leur départ, elles envisagent de demander un renouvellement de leur stage. Une demande qu'elles devront confirmer un mois et demi après leur arrivée au Portugal. La bourse Erasmus + Ouat prend en charge les billets d'avion et le logement et le transport. Les transports sur place leur seront remboursés sur justificatifs. Il leur restera à charge les frais de la vie courante mais ces stagiaires bénéficient du maintien de leurs indemnités Pôle Emploi. Un saut qui ne se fait tout à fait dans l'inconnu et qui a pour objectif de développer des compétences professionnelles et linguistiques, de favoriser l'insertion sociale et professionnelle et d'acquérir et promouvoir les valeurs d'une citoyenneté européenne. Mission Locale Drôme Provençale, 8 All. André le Notre, 26700 Pierrelatte. Téléphone : 04 75 96 80 40.
  • Pourquoi ils préfèrent travailler en France (3/3) : «Beaucoup de jeunes rêvent d'aller travailler en Suisse», selon la Mission Locale
    9 mai 2022
    Selon Christine Bouillet, responsable de la structure, nombre de jeunes qui se présentent à son guichet ont envie d'aller travailler en Suisse. « Ni on ne leur conseille, ni on ne leur déconseille, explique Christine Bouillet. Simplement, nous les informons sur le droit et les conditions de travail, le fonctionnement du système suisse, les avantages, les inconvénients...
  • Artisanat - L'apprentissage n'est plus une voie de garage dans le Puy-de-Dôme
    9 mai 2022
    Difficile d'affirmer que l'apprentissage est la solution à toutes les difficultés. Les avis sont partagés. Mais l'augmentation constante du nombre d'apprentis en France depuis 2018 est quand même une bonne nouvelle, et particulièrement en 2021 malgré la crise sanitaire :  plus 37 % en un an et plus 153 % depuis 2013 ! À ce titre, la région Auvergne-Rhône-Alpes apparaît comme dynamique avec 86.000 nouveaux contrats signés en 2021 dans le secteur privé et public, tous secteurs d'activité confondus. C'est la seconde région de France après l'Île-de-France (157.894) et avant l'Occitanie (62.670).  À lire : retrouvez cet article et d'autres dans notre magazine éco La Montagne Entreprendre, encarté ce mardi 3 mai dans votre édition du Puy-de-Dôme du journal, consacré à l'artisanat. Recevez par mail notre newsletter éco et retrouvez l'actualité des acteurs économiques de votre région. NL {"path":"mini-inscription/MT_Decideur","accessCode":"14110406","allowGCS":"true","bodyClass":"ripo_generic","contextLevel":"KEEP_ALL","filterMotsCles":"1|13|78|101|3219|6973","gabarit":"generic","idArticle":"4110406","idArticlesList":"4110406","idDepartement":"282","idZone":"30603","motsCles":"1|13|78|101|3219|6973","premium":"true","pubs":"banniere_haute|article","site":"MT","sousDomaine":"www","tagsArticle":"#emploipdd","urlTitle":"l-apprentissage-n-est-plus-une-voie-de-garage-dans-le-puy-de-dome"} Les TPE-PME (entreprises de moins de 250 salariés qui représentent 47 % de l'emploi en France) regroupent 77 % des contrats d'apprentissage. Beaucoup d'entre elles sont des entreprises de l'artisanat, secteur très engagé sur le sujet. En Auvergne-Rhône-Alpes, elles forment 22.300 apprentis. Dans le Puy-de-Dôme Dans le Puy-de-Dôme, selon la Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques), en mai 2021, 5.037 contrats d'apprentissage et d'alternance étaient en cours dans le département, dont 1.500 dans un métier de l'artisanat. Dont 32 % dans le bâtiment, 30 % dans les services, 29 % dans l'alimentation. Plusieurs raisons expliquent le succès de l'apprentissage et d'abord la réforme Pénicaud, mise en oeuvre en 2018, qui a libéralisé la création des Centres de formation d'apprentis (CFA). Alexandre Demoulin est en apprentissage vente à la boulangerie Le Pistore, à Clermont-Ferrand. Photo Franck Boileau   Ensuite, les primes à l'embauche mises en oeuvre dans le cadre du plan de relance, toujours en cours jusqu'en juin 2022, ont maintenu l'essor de l'apprentissage : 5.000 euros pour un mineur, 8.000 euros au-delà de 18 ans. Enfin, la reprise de l'économie plus dynamique que prévu. La voie de l'excellence Une autre raison du succès : « À l'issue de leur apprentissage, six jeunes sur dix sont en emploi et souvent au sein de l'entreprise dans laquelle ils ont effectué leur apprentissage », insiste Jean-Luc Helbert, le président de la Chambre de métiers du Puy-de-Dôme. Pour lui, l'apprentissage est « la voie de l'excellence ». Alors, il actionne tous les leviers de promotion. De l'information dans les collèges et les lycées, un partenariat avec l'Université Clermont Auvergne pour sensibiliser les décrocheurs, sans doute prochainement avec l'armée pour les fins de contrats, des démonstrations et des explications en direction des parents, la mobilisation des apprentis parce que « un jeune qui parle à un autre jeune, c'est encore la meilleure motivation ». premium La petite bouchère de Lezoux (Puy-de-Dôme) fait briller l'Auvergne dans les concours Il se réjouit de l'accélération, entre 2020 et 2021, sur les niveaux bac et en dessous du bac avec +21 % d'augmentation (contre +13 % entre 2019 et 2020) mais aussi de bac+2 et bac+5, « ce sont des futurs repreneurs qui vont valoriser leur parcours».  Les reconversions professionnelles sont aussi un vivier dynamique : Je rappelle que l'apprentissage s'adresse à tous jusqu'à 30 ans, qu'il n'y a pas de limite d'âge en cas de reconnaissance de handicap, que les conditions de rémunération sont claires et en fonction de l'âge et que l'on peut entrer en apprentissage à tous moments dans l'année Former les maîtres d'apprentissage Dernier cheval de bataille du président de la CMA 63 : mobiliser les entreprises et former les maîtres d'apprentissage.   La CMA du Puy-de-Dôme propose ainsi aux artisans un accompagnement pour la mise en place et le suivi du contrat d'apprentissage (lire en page 9). Elle élabore ainsi plus de 1.000 contrats chaque année. premium Jean-Luc Helbert, le président de la Chambre de métiers du Puy-de-Dôme, en mission pour la France aux WorldSkills « Une manière pour le chef d'entreprise de sécuriser toutes les étapes administratives jusqu'au dépôt du contrat auprès de l'opérateur de compétences concerné », assure Jean-Luc Helbert.  Si vous cherchez une entreprise, retrouvez les offres d'apprentissage sur apprentissage-auvergnerhonealpes.fr Contact : Plus d'infos au 04.73.31.52.00 ou contact.puydedome@cma-auvergnerhonealpes.fr Cécile Bergougnoux
  • Immersion en Entreprise, lancement d'une campagne de promotion auprès des TPE
    30 mars 2022
    30/03/2022 - 00:00Actualité L'immersion en entreprise permet à une entreprise de recevoir en immersion un demandeur d'emploi pendant quelques jours ou quelques semaines. C'est un dispositif gagnant-gagnant : Le demandeur d'emploi peut ainsi découvrir un métier ou confirmer son projet professionnel L'entreprise peut avoir accès à un groupe de potentiels candidats et valoriser son métier et son entreprise auprès d'eux L'immersion professionnelle est appréciée de l'ensemble des acteurs : 9 bénéficiaires sur 10 jugent ce dispositif utile pour leur projet et pour leur insertion professionnelle, et près de 9 entreprises sur 10 ayant eu recours au dispositif le recommanderaient auprès d'autres entreprises. C'est pourquoi le ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion souhaite développer massivement le recours aux immersions en entreprise. Pour encourager les entreprises à se saisir de ce dispositif, le ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, et les Chambres de commerce et d'industrie (CCI) s'associent pour une campagne de promotion massive. D'ici à fin juillet, les CCI contacteront 50 000 TPE pour leur faire connaître les possibilités qu'offrent les immersions en entreprise. Cette campagne visera prioritairement les secteurs en tension (industrie, commerce, hôtellerie-restaurant, informatique, construction).  Contact CCI Ain : Martine Baloufaud, Chargée de mission Orientation & Handicap. Mail : mbaloufaud@ain.cci.fr / Tél. 04 74 32 13 00 
  • Douze postes en alternance à pourvoir dans 3 entreprises chablaisiennes
    28 mars 2022
    Depuis 13 ans, la Mission locale Jeunes du Chablais travaille en collaboration avec différents organismes, avec, pour objectif, le recrutement de jeunes dans le cadre de contrats en alternance. Au départ signé pour trois ans, ce projet a fait ses preuves, aussi bien du côté des jeunes que des entreprises, et le succès continue d'être au rendez-vous. « Ce qu'il est cap...
Plus d'actualités |RSSS'abonner
Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous :
Mon compte
Site Côté Formations

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC