Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
Site Côté Formations

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > Orientation et Parcours > Décrochage scolaire et raccrochage > Décrochage scolaire : de quoi parle-t-on ?

Décrochage scolaire : de quoi parle-t-on ?

Le terme de décrochage scolaire est associé à des problématiques de rupture scolaire pour des jeunes à faible niveau de qualification. Depuis 2008, la lutte contre le décrochage scolaire est une priorité tant nationale qu’européenne.

Professionnels de l’accompagnement social, de l’orientation, de l’insertion professionnelle auprès de jeunes, retrouvez dans ces pages toutes les informations clés permettant de bien appréhender ce phénomène.


 

Décroché ou décrocheur ?

-

À chacun sa définition

Un décrocheur est le terme générique pour un jeune qui a quitté son cursus de formation en collège ou lycée général, technologique ou professionnel sans obtenir aucun diplôme (DNB, CFG, CAP, CQP, BAC), il se retrouve tout juste sans solution et sans qualification.

Un décroché est un jeune qui s’est éloigné du système scolaire depuis au moins un an, a arrêté ses études en cours de cursus. En revanche un jeune de moins de 16 ans qui a quitté sa formation est considéré comme un jeune déscolarisé car il est dans l'obligation d’être scolarisé.

Le décrochage scolaire est un processus qui se développe tout au long de la scolarité de l’élève, Il résulte d’une succession ou combinaison de ruptures, à des rythmes divers, depuis l’école primaire jusqu’à l’abandon scolaire.
Parler de personnes en situation de décrochage permet de ne pas réduire un jeune à un moment de son parcours.

D'après Pierre-Yves Bernard, le processus de décrochage scolaire se fait en trois temps :
  1. Apparition des difficultés scolaires précoces : le point de départ du processus se situe dans le cadre familial et dans l’expérience scolaire du primaire.
  2. Difficultés scolaires qui se transforment en rejet de l’école.
  3. Décrochage hors les murs.
Pour en savoir plus, visionnez la vidéo ci-dessous :



Décrochage scolaire : des enjeux individuels et collectifs
 

  • Un enjeu social
Le décrochage scolaire est un des facteurs les plus importants de risque d’inactivité et/ou de chômage de longue durée. Les jeunes qui ont décroché ont deux fois plus de risque d’être au chômage que ceux qui sont sortis avec un diplôme de niveau CAP ou baccalauréat. En 2020, 44 % des non-diplômés sortis depuis trois ans de formation initiale sont au chômage, contre 14,4 % en moyenne, tous niveaux de diplômes confondus.

  • Un enjeu individuel
Les risques de pauvreté et d’exclusion sociale engendrés par les périodes de chômage se répercutent aussi sur le bien-être de la personne, sa santé, l'estime de soi. La littérature scientifique a montré que la santé des individus est positivement corrélée à la durée de leur scolarité.

  • Un enjeu économique
Le décrochage scolaire, par le chômage qu’il induit, constitue un manque à gagner pour l’appareil productif et une source de dépenses futures en matière de transferts sociaux.

Pourquoi un jeune décroche ?

-

Des facteurs de risques identifiés

Les populations concernées par le décrochage scolaire sont relativement hétérogènes. Le décrochage scolaire touche ainsi, à des degrés divers, des jeunes issus de l’ensemble des catégories socioprofessionnelles, de structures familiales et d’origines nationales différentes.

Toutefois, certains facteurs augmentent le risque de décrochage de façon significative.
 
 

 

La roue du décrochage scolaire

La distinction entre facteurs premiers / secondaires / tertiaires correspond à l’apparition successive dans le temps d’une multiplicité de facteurs externes (en orange) ou internes (en bleu) au système scolaire.
La rotation des cercles de facteurs les uns par rapport aux autres permet de visualiser une multiplicité de combinaisons et d’interactions entre ces facteurs. (Source : extrait du site Eduscol « enjeux et objectifs du décrochage »)



Pour en savoir plus, consultez les travaux du CNESCO (Centre National d’étude des systèmes scolaires), CNAM Paris, résumés dans des dossiers thématiques les facteurs individuels et contextuels du décrochage, le processus du décrochage, les différents profils du décrochage scolaire, les indicateurs du processus de désengagement scolaire.    


Veille

  • Unis-Cité propose aux jeunes non retenus sur Parcoursup de s'engager en Service civique pour éviter une année blanche
    30 juin 2022
    L'association Unis-Cité conseille aux jeunes non retenus sur Parcoursup de s'engager dans un Service civique pour éviter une année blanche Dans un communiqué daté du 21 juin 2022, Unis-Cité propose aux jeunes entre 18 et 25 ans (jusqu'à 30 ans en situation de handicap) dont la candidature n'a pas été retenue sur la plateforme Parcoursup, de s'engager dans un Service civique. Ils pourront ainsi se mobiliser pendant six mois à... Unis-Cité propose aux jeunes non retenus sur Parcoursup de s'engager en Service civique pour éviter une année blanche. - CERVERA Apolline. - AEF info, 674929, 22 juin 2022. Accéder au site d'Unis-Cité.
  • Persévérance scolaire : quelle actualité, quels regards et quels outils pour favoriser la réussite des jeunes ?
    30 juin 2022
    Différentes actions de prévention, de repérage et de remédiation sont mises en oeuvre pour favoriser la réussite des apprenants dans l'Enseignement Agricole, et dépassent le strict cadre de la lutte contre le décrochage scolaire. Au-delà des actions visant à « raccrocher » les élèves en difficulté, une attention particulière a été portée aux facteurs de réussite et de persévérance scolaire et à la prise en compte des situations et besoins particuliers des jeunes. Ce nouveau numéro de la Lettre d'information du réseau Insertion-Égalité a pour objectif de donner de la visibilité à tout un écosystème de mesures et dispositifs poursuivant cet objectif, et à leur actualité en constante évolution. L'action des réseaux de l'enseignement agricole, les nouveaux partenariats interministériels et associatifs, les guides et ressources disponibles, ainsi que les politiques emblématiques du ministère telle l'ancrochage, seront au coeur de cette publication. - DECROCHAGE : « Le décrochage est un processus qui conduit un jeune en formation initiale à se détacher du système de formation jusqu'à le quitter avant d'avoir obtenu un diplôme » (Eduscol) - ANCROCHAGE : "Ancrocher les élèves, c'est les faire rester (plonger l'ancre), en les mobilisant et les engageant dans leurs parcours de formation. Mais, il s'agit également de leur donner des repères sociaux de citoyens, des repères professionnels, mais aussi des repères dans les apprentissages (donner un cap). Enfin, c'est leur permettre de partir et de s'insérer (lever l'ancre). "Présentation du concept et de la recherche action ANCROCHAGE à retrouver sur CHLOROFIL - PERSEVERANCE SCOLAIRE : « Le concept de persévérance scolaire met en avant l'idée de faire des efforts (sans tomber dans l'acharnement ou la souffrance) en étant accompagné et celle de continuité du parcours scolaire du jeune, tout en sachant qu'il n'y a pas de modèle de réussite scolaire.La prise en compte est globale. ... On comprend que la question est en fait d'accompagner les élèves dans leur parcours scolaire et dans leur travail scolaire, autrement dit, de faire en sorte qu'ils s'engagent effectivement dans leurs apprentissages sur le long terme. cf Dossier des Cahiers Pédagogiques de septembre 2016: "S'embarquer dans les apprentissages" - MOTIVATION : "Raisons, intérêts, éléments qui poussent quelqu'un dans son action ; fait pour quelqu'un d'être motivé à agir " (définition du dictionnaire Larousse) Les comportements des individus en milieu scolaire, peuvent s'expliquer par le degré de motivation de ces derniers à accomplir des activités pédagogiques. Mais qu'est-ce qui motive réellement les élèves à s'impliquer dans leur réussite scolaire? D'après la théorie de l'autodétermination développée par Deci et Ryan (2002), les comportements des élèves s'expliquent par des raisons qui sont à la base de leur motivation. Ces facteurs peuvent être internes ou externes. Dans leur théorie d'autodétermination, Deci et Ryan (2002) distinguent trois principaux types de motivation: La motivation intrinsèque La motivation extrinsèque L'amotivation. Au niveau local, des initiatives en établissements Encourager la persévérance scolaire...autres approches
  • Initiative France veut mieux cibler les jeunes de QPV avec son dispositif...
    23 juin 2022
    Home| Social / RH| Politiques de l'emploi| Dépêche n°675064 Né d'un appel à projets du ministère du Travail, In'cube s'adresse principalement aux jeunes éloignés de l'emploi pour les aider à affiner leur projet de création d'entreprise en amont même du financement. Le réseau Initiative France, qui le porte, ambitionne de soutenir 5 400 personnes en 2022. Afin, revendique son président, Guillaume Pepy, de faire de l'entrepreneuriat "une réelle opportunité professionnelle" pour ces publics en difficulté, lors d'un point presse le 23 juin 2022. Pour cela, l'association a renforcé son partenariat avec des acteurs comme les missions locales et Pôle emploi. Cette dépêche est réservée aux abonnés Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir. Retrouver l'intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique Toute l'actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts Information fiable, neutre et réactive Réception par email personnalisable TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS Test gratuit et sans engagement Déjà abonné(e) ? Je me connecte
Plus d'actualités
Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous :
Mon compte
Site Côté Formations

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC