Accès direct au contenu | Accès direct au menu

Mot de passe oublié ?

Créer un compte

+
VISITER LE SITE GRAND PUBLIC
Site Côté Formations

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi

+

Le site des professionnels
orientation, formation, emploi


Vous êtes ici : Site Professionnel > Orientation et Parcours > Accompagnement des publics spécifiques > Illectronisme : comprendre et agir

Illectronisme : comprendre et agir

Illectronisme : agir et comprendreLe numérique est porteur d'enjeux impactant les différentes générations et catégories socio-professionnelles. L'accélération intensive de la dématérialisation des services en ligne, les technologies en permanente évolution supposent l'acquisition de compétences pour naviguer de manière aisée sur les sites indispensables aux démarches de la vie citoyenne ou pour sélectionner une information valide.

Une partie de la population française ne possède pas d'ordinateur et n'a pas de connexion internet au domicile, ce qui constitue une fracture numérique. La crise sanitaire a rendu encore plus visible cette fracture. La fermeture des établissements scolaires et de lieux ressources pendant le confinement, par exemple, a impacté élèves et étudiants issus des familles modestes non équipées.

Tout ceci constitue l'illectronisme qui, au-delà d'un défaut de matériel ou de connexion, relève également d'un manque ou d'une absence totale de compréhension des clés nécessaires à l'utilisation et à la création des ressources électroniques. Il ne s’agit pas d’ignorance, mais bien d’illectronisme. C’est un manque de savoirs spécifiques au champ du numérique.

Depuis l'apparition d'internet l'illectronisme n'a cessé d'évoluer. Selon l'Insee 19 % de la population ne possède aucune compétence dans l'utilisation du numérique et 28 % a des faibles compétences.

Illectronisme : situation d'un adulte ne maîtrisant pas les outils numériques usuels pour accéder aux informations, les traiter et agir en autonomie dans la vie courante (définition retenue par l'ANLCI et ses partenaires)

Quelles situations ?

-
Qui n'a pas déjà renoncé à réaliser une action en ligne ? L’explosion de la dématérialisation des services, sans formation préalable des usagers, laisse ces derniers démunis et seuls face à un écran.

13 millions de Français sont éloignés du numérique, selon la déclaration du président de l'institution Le Défenseur des droits, lors de son audition par la Mission d'information sur la lutte contre l'illectronisme mise en place par le Sénat.
Les difficultés liées à l'illectronisme sont de plusieurs ordres : accès difficile aux ressources électroniques, handicap, sentiment d'être mal à l'aise dans l'utilisation d'outils numériques, difficulté à sélectionner une information qualifiée, etc.

Ci-après un classement, non exhaustif, des profils impactés par l'illectronisme



DEFAUT D'EQUIPEMENT

Personnes qui ne bénéficient pas d'une connexion optimale ou bien ne sont pas du tout connectées ou équipées en matériel, zones blanches, précarité, etc.
 

SELECTIONNER L'INFORMATION

Public navigant bien, voire très bien, mais a des difficultés à sélectionner une information qualifiée, a manipuler des services ou outils officiels dématérialisés.

INTERPRETER L'INFORMATION


Difficultés pour accéder à l'information
, qui peuvent relever d'un handicap, d'illettrisme ou de l'absence de compréhension du français..

Accompagnement et lieux de médiation numérique

-
Vous accueillez, conseillez, informez différents publics et peut être que parmi eux, certains sont démunis face à l’usage du numérique. Vous n’avez pas le temps dans votre pratique professionnelle de les prendre en charge pour les aider dans la gestion de leur dossier CAF, ou leur inscription à un concours, ou leur expliquer le fonctionnement de Word pour rédiger leur CV. … Sachez qu’il existe des structures d’accueil avec des aidants formés à la médiation numérique. 


UNE CARTOGRAPHIE RÉGIONALE

Cartographie des lieux d'accompagnementHub pour l’inclusion numérique, cartographie les lieux de médiation numérique en Auvergne Rhône-Alpes. La cartographie s'enrichit régulièrement, elle couvrira à terme toute la région.

>>> Consulter la cartographie des lieux de médiation numérique en Auvergne-Rhône-Alpes

Accompagnement et lieux de médiation numérique
 

LIEUX RESSOURCES

  • Réseau France services : Réseau visant à faciliter l’accès des citoyens à un panier de services publics, en particulier dans les zones rurales et les quartiers prioritaires de la politique de la ville.
  • Pass numériques : permet d'accéder, dans des lieux préalablement qualifiés, à des services d'accompagnement numérique.
  • Pix : plateforme d'évaluation et de certification des compétences numériques.
  • Emmaüs connect : sa mission est d'aider les plus fragiles à sortir de l'exclusion numérique
  • Aidants connect : ressources permettant à un aidant professionnel de réaliser des démarches administratives en ligne à la place d’une personne ne parvenant pas à les faire seule.
  • Site Solidarite-numerique.fr : portail d'information pour ceux qui butent sur l'outil informatique (démarches administratives, ...).
  • L'association WeFund, association 1901, située à Villeurbanne dans le Rhône, propose aux entreprises de s’engager dans une action citoyenne contre la fracture numérique et le gaspillage électronique en soutenant le projet d’éducation numérique de structures socio-éducatives via le réemploi de leurs ordinateurs.

Politiques et acteurs publics

-
L’État va déployer 4 000 conseillers dans les territoires pour aider les Français à mieux maîtriser les outils numériques. Une enveloppe de 200 millions d’euros sera mobilisée dans le cadre de France Relance pour financer la formation et l’activité de ces professionnels pendant deux ans (lancement novembre 2020).


Plan régional de prévention et de lutte contre l'illettrisme 2019-2022 : une des priorités affichées est axée sur le numérique et favorise le travail partenarial de nombreux acteurs sur le sujet. --->>> Parlera.fr: portail des actions et ressources linguistiques en Auvergne-Rhône-Alpes : présente l’ensemble des actions de formation et des ressources existant dans le champ de la maîtrise de la langue et des compétences de base.
--->>> Coordonnées des Centres de Ressources Illettrisme en Auvergne-Rhône-Alpes
--->>> Agence Nationale de Lutte contre l'Illettrisme


  • Site Mission Société Numérique : a vocation à accompagner la transition numérique des territoires en matière d’usages, d’accès aux droits et de services.
  • Conseil national du numérique : chargé d'étudier les questions relatives au numérique, en particulier les enjeux et les perspectives de la transition numérique de la société, de l'économie, des organisations, de l'action publique et des territoires.
  • Hinaura : hub pour l'inclusion numérique en Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour aller plus loin

-
Voici les principales sources sur lesquelles nous nous sommes appuyés pour réaliser cette rubrique.
En complément nous vous proposons également un large panorama de ressources sur le sujet de l'illectronisme, issu de notre catalogue en ligne.

INITIATIVES LOCALES

ÉTUDES ET CHIFFRES-CLÉS

RAPPORTS OFFICIELS


Veille

 
  • Fracture éducative : un autre numérique est possible
    22 octobre 2021
    Parmi ses nombreuses conséquences négatives, la crise sanitaire que nous traversons depuis plus de dix-huit mois a considérablement accentué les inégalités scolaires. Au cours des différents épisodes de confinement qui ont contraint les familles à pratiquer l'école à la maison, la fracture numérique s'est en effet peu à peu transformée en une fracture éducative extrêmement marquée. Pourtant, les outils numériques ne sont pas voués à creuser inévitablement les inégalités en matière d'accès à la culture scolaire. Concevoir et promouvoir des applications pédagogiques accessibles à tous pourraient au contraire contribuer à démocratiser l'éducation et à freiner les effets des inégalités sociales sur les parcours scolaires. Un impact à long terme sur le devenir scolaire des élèves Selon une étude IPSOS, les parents d'élèves de classes populaires ont rencontré bien plus de difficultés dans l'organisation technique de la scolarité à distance mais aussi dans le suivi pédagogique des devoirs de leurs enfants. Ainsi, 42% des foyers de classe populaire ne disposaient pas d'ordinateurs ou de tablettes en nombre suffisant (contre 33% en moyenne) et 52% ont eu du mal à comprendre les documents transmis par les professeurs (contre 38% en moyenne). Sur le long terme, ces difficultés pourraient avoir un impact sur le devenir scolaire de ces enfants : 48% des parents ouvriers estiment que leur enfant a subi un retard scolaire irrattrapable, contre seulement 33% des parents cadres supérieurs, lesquels peuvent plus souvent avoir recours à des offres de soutien scolaire à domicile. Le numérique entretient-il forcément la fracture éducative ? Le confinement a donc influé différemment sur la scolarité des enfants de différents milieux. Cela ne signifie cependant pas que, du fait de la fracture numérique, les usages pédagogiques du web ne pourraient qu'entretenir et accentuer la fracture éducative. En effet, chaque jour des applications pédagogiques accessibles à tous contribuent au contraire à mettre le numérique au service d'un accès plus égalitaire à l'éducation. A condition de mettre à profit les atouts spécifiques du numérique en matière éducative. Rendre l'apprentissage plus amusant L'une des forces du numérique en matière d'éducation réside dans les vertus de la ludification. Plus qu'aucun autre support, les applications numériques se prêtent à un apprentissage amusant et autonome, débarrassé des rigidités du cadre scolaire et du regard parfois intimidant des professeurs. La fusion entre les applications d'apprentissage et le gaming est ainsi l'une des perspectives qui pourraient permettre de rendre la culture scolaire plus accessible à tous. Les vertus pédagogiques de l'intelligence artificielle Si le numérique peut avoir un effet positif sur les trajectoires scolaires des enfants, c'est également du fait de l'intégration des dernières découvertes en matière de neurosciences et d'intelligence artificielle. De nombreuses études ont en effet montré que le fait de présenter à intervalles une information à un individu selon un intervalle précis facilite son assimilation. Les applications pédagogiques peuvent désormais tirer profit de ces connaissances grâce à des algorithmes déterminant précisément le moment optimal pour présenter à nouveau une information de façon à l'ancrer profondément dans la mémoire de l'élève. Réconcilier des familles divisées par le numérique L'usage des outils numériques, tablettes, ordinateurs ou smartphones, constitue le principal sujet de conflit au sein de 72% des familles françaises. Beaucoup de parents considèrent en effet le temps passé sur les écrans comme du temps perdu et ne peuvent s'empêcher de comparer les heures passées par leurs enfants sous l'influence des algorithmes des GAFA au peu de temps consacré à leur travail scolaire. En faisant fusionner apprentissage, gaming et contrôle parental, les applications pédagogiques pourraient bien contribuer à réconcilier ces familles. Conditionner le visionnage de vidéos ou l'usage de réseaux sociaux à un passage par les applications pédagogiques, pourraient notamment permettre à des parents fatigués par les conflits de s'assurer que l'usage numérique de leurs enfants ait un impact positif sur leur scolarité. Parce que tout enfant, quelle que soit son origine sociale, a droit à une éducation de qualité et à une chance de réussir, la fracture éducative entraînée par la pandémie de COVID-19 devrait nous alerter et lancer une réflexion collective sur les usages pédagogiques du numérique. Pour que les applications web et mobiles deviennent un véritable facteur de démocratisation de la culture et des savoirs scolaires, il est nécessaire de les rendre accessibles à tous, mais aussi de faire leur promotion auprès des publics qui en ont le plus besoin.
  • Ain. Lutte contre l'exclusion numérique : où seront les nouveaux conseillers ?
    22 octobre 2021
    Trente-huit conseillers numériques seront déployés dans l'Ain pour « réduire la fracture numérique » et aider tous les Aindinois à accéder à une technologie de plus en présente pour de nombreuses démarches.
  • 7 milliards de voisins - Illectronisme : Les oubliés du tout numérique
    18 octobre 2021
    L'illectronisme, c'est le terme utilisé pour désigner l'illettrisme numérique, c'est à dire la difficulté voire l'incapacité à se servir des outils numériques. En France, où le taux d'équipement est pourtant élevé, le phénomène touche plus d'un quart de la population. Payer ses factures, accéder aux services publics, envoyer des candidatures pour l'emploi, presque tout peut désormais se fait en ligne, un cauchemar pour de nombreuses personnes. Le développement du télétravail, la dématérialisation des démarches administratives accroissent encore plus le risque d'exclusion. Quelles sont les personnes les plus touchées par l'illectronisme ? Comment réduire la fracture numérique ?   Avec : Jean Deydier, fondateur d'Emmaüs Connect et de WeTechCare, deux associations consacrées à l'inclusion numérique.  François Huguet, sociologue et consultant sur les questions de transformation, de médiation et d'inclusion numérique.  Un entretien avec Nicolas Rocca, notre correspondant à Séoul en Coréen du Sud, un des pays qui vieillit le plus rapidement au monde et où la pandémie a encore accentué la dépendance au numérique     Un témoignage recueilli par Raphaëlle Constant     Programmation musicale : ► Thula Thula - Kamo Mphela  ► Luz Trasera - Caleno 
  • Les aînés se perfectionnent avec les outils numériques
    15 octobre 2021
    À l'initiative du Centre communal d'action sociale (CCAS) de Lagnieu en partenariat avec l'Association Départementale d'Aide aux Personnes de l'Ain (Adapa), plusieurs ateliers sont proposés dans la salle du conseil afin de permettre aux aînés de se familiariser avec l'utilisation d'une tablette. Naviguer, surfer, télécharger, importer, sauvegarder des fichiers...et bien d'autres termes encore qui ne veulent pas dire grand-chose pour une partie de la population, en particulier les aînés. Même si de plus en plus de personnes décident de franchir le pas de s'initier à l'informatique car cela devient indispensable pour effectuer certaines démarches ou rester en contact avec ses proches, l'utilisation de l'informatique n'est pas toujours simple. Et souvent, si elles ne sont pas correctement guidées, les personnes d'un certain âge y renoncent, imaginant que ce n'est pas pour elles. Mais avec cette fracture numérique apparaît le risque de se trouver isolé, mal informé, alors qu'en réalité, il est presque toujours possible de s'adapter à ces nouveaux outils de communication. À Lagnieu, les aînés veulent aussi se mettre à la page, et même si déjà beaucoup savent utiliser un ordinateur, ils souhaitent améliorer leur maîtrise et en savoir davantage sur ces nouvelles technologies qui font partie du quotidien. C'est pour cela que Carla Branco, salariée de l'ADAPA (Association Départementale d'Aide aux Personnes de l'Ain), anime de manière ludique des ateliers. Une dizaine de personnes vient chaque lundi après-midi apprendre les rudiments de l'utilisation d'une tablette, dans la salle de la mairie. Jusqu'au 13 décembre, 13 séances sont ainsi dispensées à raison de 2h par semaine. Carla Branco explique que le but est avant tout de « se familiariser avec la navigation internet, permettre à chacun de créer une boîte mail pour dialoguer et envoyer des photos », mais aussi, par exemple, « télécharger une application de messagerie instantanée ». Au-delà de cet apprentissage, ces rencontres permettent également de passer de bons moments et d'échanger. Ce dispositif, qui concerne les plus de 60 ans, est financé par le Conseil départemental de l'Ain dans le cadre de la conférence des financeurs et la Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail (Carsat). Avec la période de crise sanitaire que vient de traverser le pays et les contraintes imposées qui ont limité les relations sociales, ces séances sont évidemment les bienvenues. FM
  • Jean-Marc Emprin : L'illectronisme ou la fracture numérique
    15 octobre 2021
    La fracture numérique est un véritable fléau qui gagne insidieusement une fraction de la population dans laquelle les seniors sont largement représentés. Ecoutez la Carte Blanche iséroise de Jean-Marc Emprin.
Plus d'actualités |RSSS'abonner
Vous souhaitez soumettre une actualité ou une action de découverte métiers, emprunter des ressources ou gérer vos newsletters ? Connectez-vous :
Mon compte
Site Côté Formations

VISITER LE SITE GRAND PUBLIC